Subscribe

Le bilinguisme à la fête à New York

Le consulat de France à New York avait un air de kermesse mercredi soir, lors de la cérémonie de remise de diplômes pour les élèves des classes bilingues des écoles publiques de la ville. Etendu bientôt au collège, et sans doute à terme au lycée, l’enseignement bilingue n’en finit plus de se développer.

Quelques larmes ont coulé hier soir à l’annonce des noms des 60 élèves français, francophones, et américains, qui recevaient des mains d’Antonin Baudry, le conseiller culturel à l’ambassade de France, un certificat d’excellence. Pour la première fois à New York, des enfants ayant reçu une éducation bilingue de la classe de kindergarten au 5th grade sont en passe d’intégrer une middle school (équivalent du collège en France). Une réussite pour les parents et les professeurs qui ont aidé à mettre en place ces programmes, pour les directeurs d’écoles à PS 58 et PS 84 qui ont cru à l’avenir des classes bilingues et enfin pour les services culturels de l’ambassade de France qui se sont battus d’arrache pied depuis 2005 pour diversifier l’offre de l’enseignement du français aux Etats-Unis. “C’est un jour historique dont on rêvait depuis longtemps”, confirme Fabrice Jaumont, attaché  à l’éducation à l’ambassade de France, qui, après la cérémonie, fut chaleureusement remercié par de très nombreux parents.

L’enseignement bilingue dans les écoles publiques américaines n’en est pourtant qu’à son balbutiement. “La révolution bilingue est en marche”, a notamment rappelé Antonin Baudry. “Il y a 27 000 foyers où l’on parle français le soir à New York. Suffisant pour remplir 70 écoles”. Lancé en 2007 avec 24 élèves dans une classe de Brooklyn, le dispositif bilingue dans les écoles publiques de New York comprendra en septembre 2013, huit écoles dont deux collèges et six écoles élémentaires, soit plus de 1 000 élèves, de la grande section de maternelle jusqu’à la sixième, et bientôt jusqu’à la quatrième. Parmi les 60 enfants qui quitteront les classes bilingues des écoles élémentaires cet été, deux tiers rejoindront un des deux collèges de New York qui offriront à la rentrée un enseignement bilingue. “C’est une preuve que les parents reconnaissent l’apport du bilinguisme”, se réjouit Fabrice Jaumont.

Et bientôt un enseignement bilingue au lycée ?

Si les classes bilingues au collège n’ouvriront leurs portes qu’en septembre prochain, certains parents réfléchissent déjà à l’ouverture de programmes bilingues au lycée. Présent dans la salle, Keith Ryan, qui aura l’année prochaine ses deux enfants en 1st grade (CP) et 3rd grade (CE2) à PS 58 à Brooklyn, entend mener à bien ce projet en partenariat avec les services culturels de l’ambassade. Cet américain, élevé lui aussi dans le bilinguisme, souhaiterait ouvrir des classes bilingues français-anglais au lycée d’ici à trois ans, lorsque les élèves à l’honneur mercredi soir seront en passe de rejoindre le 9th grade.

Keith Ryan pourra peut-être s’appuyer sur une aide de l’Etat. Bertrand Lortholary, consul de France à New York a en effet lu hier soir un message de la ministre déléguée chargée des Français de l’étranger, Hélène Conway-Mouret, qui a rappelé avoir lancé au printemps une concertation nationale sur l’enseignement du français à l’étranger. Pour rappel, la ministre s’était rendue en mars dernier à PS 58 à Brooklyn pour découvrir les bienfaits de l’enseignement bilingue dans les écoles publiques américaines. Très impressionnée par la qualité des programmes, Hélène Conway-Mouret avait alors affirmé qu’un soutien plus conséquent de l’Etat pouvait être envisagé. Les résultats de la concertation seront connus cet été. Quels qu’ils soient, le développement des programmes bilingues à New York n’est pas prêt de s’estomper.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

Related