Subscribe

Le Devoir

Louisiana Cajuns Revive their French Heritage

Afin de “mieux intégrer les communautés les plus pauvres” à la société américaine et de “les éveiller à la modernité”, la pratique du français—de même que toutes les autres langues régionales et étrangères—à longtemps été interdite en Louisiane. A partir des années 1950-1960, l’assimilation est complète ; les baby-boomers ne parlent plus que l’anglais. Grâce aux efforts d’associations locales, le français et la culture française connaissent aujourd’hui une résurgence.

A lire sur Le Devoir.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *