Subscribe

Le dossiste français Eric Ress pourrait courir pour l’équipe américaine aux JO de Londres

Eric Ress, jeune espoir de la natation française pourrait changer de nationalité sportive pour devenir Américain. Un conflit dans le calendrier entre une compétition en France et une autre aux Etats-Unis empêcherait sa possible qualification pour les Jeux olympiques de Londres en 2012.

Espoir de la natation française, Éric Ress pourrait laisser sa nationalité sportive tricolore pour nager sous les couleurs du drapeau américain.

Né à Hebron, dans le Connecticut, le jeune homme est Français par son père, Colin Ress, lui-même nageur qui avait participé aux Jeux olympiques de Montréal en 1976.

Problème : son fils pourrait être privé de JO de Londres pour des raisons de calendrier.

Titulaire d’une bourse universitaire et sportive à Indiana University depuis la rentrée 2010, le dossiste, spécialiste du 200 mètres, est tenu de participer aux NCAA Swimming and Diving Championships.

Mais, à l’image de cette année, le championnat universitaire 2012 aura lieu du 22 au 24 mars, en même temps que les championnats de France de Dunkerque (18 au 25 mars), qualificatifs pour les Jeux olympiques de Londres.

« Cette année, j’avais décidé de nager pour l’Indiana, mais l’année prochaine je ne sais pas encore », souligne Éric Ress, qui aura 21 ans en novembre.

Une procédure pour changer de nationalité sportive en cours

Pour ne pas rater le grand rendez-vous sportif de l’été prochain, le jeune homme avait déclaré, le 31 mai dernier, avoir débuté une procédure pour changer de nationalité sportive. Avant de revenir sur sa décision il y a quelques jours.

« Je vais attendre la fin de l’été pour voir si j’ai des capacités à me qualifier aux Etats-Unis. En France, le niveau des dossistes est bon, mais ici il est encore meilleur. Devant moi, j’ai sept autres nageurs. »

Formé dans les mêmes eaux qu’Alain Bernard, au Cercle des nageurs d’Antibes, depuis ses 14 ans, Éric Ress fut champion de France en 2010, dans sa catégorie fétiche du 200 mètres dos.

S’il allait jusqu’au bout du processus, il pourrait défendre ses chances lors des sélections olympiques américaines d’Omaha (Nebraska) du 25 juin au 2 juillet 2012, pour obtenir son ticket pour les JO.

« Je vais parler avec mon entraîneur et le responsable des sports de l’État de l’Indiana pour trouver une solution», souligne le sportif. « J’ai aussi demandé conseil à Denis Auguin (l’entraîneur d’Alain Bernard, ndrl), qui m’avait suivi l’été dernier. »

En attendant une éventuelle progression estivale dans les bassins de Bloomington, les temps de cet espoir de la natation seront à surveiller. Le 16 mai dernier, il est arrivé en troisième position, après Michael Phelps et Ryan Lochte.

À voir:

Éric Ress sur Swimming World le 19 avril 2011.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

Related