Subscribe
gad-elmaleh-ad-us-tour-stand-up-comedy

Le film Saint Laurent va représenter la France dans la course aux Oscars

“Saint Laurent”, film envoûtant de Bertrand Bonello sur la vie du couturier français, a été proposé lundi par la France pour l’Oscar du meilleur film étranger, mais le chemin est encore long jusqu’à la précieuse statuette et la compétition rude.

“Annoncer cela l’avant-veille de la sortie du film, c’est formidable. C’est un magnifique hasard, on ne pouvait rêver mieux”, a déclaré à le réalisateur qui se dit “très honoré” et “très fier” d’avoir été choisi. Bonello a concentré son film, qui sort en salles mercredi en France et d’autres pays européens, sur les années 1967-1976 du couturier, la “décennie la plus riche, la plus intéressante en terme de mode, de vie”, expliquait-il au dernier Festival de Cannes où “Saint Laurent” était en compétition officielle.

Ce film, porté par l’interprétation magistrale de Gaspard Ulliel, montre aussi ce que “cela coûtait au couturier d’être Yves Saint Laurent tous les jours”, entre création et dépression. Mais Bertrand Bonello a conscience que rien n’est encore joué car la course est longue pour l’Oscar du meilleur film étranger et la concurrence intense. Les pays font leur proposition, puis l’Académie des Oscars publie en décembre une première liste de films sélectionnés : 9 l’an dernier sur 76 propositions. En janvier, après la sélection finale, il n’en restait que 5.

“Mommy” de Xavier Dolan (Canada), “Deux jours, une nuit” des frères Dardenne (Belgique), avec Marion Cotillard, “Winter sleep” de Nuri Bilge Ceylan (Turquie), Palme d’or 2014 à Cannes, ou encore “Timbuktu”, d’Abderrahmane Sissako (Mauritanie) s’affirment cette année comme autant de candidats à la précieuse récompense décernée le 22 février. “Comme pour Cannes, être sélectionné, c’est déjà magnifique”, se réjouit le cinéaste qui pour l’heure “ne pense pas à la statuette mais à la sortie du film dans 48h”.

La France jamais récompensée depuis 1993

Le hasard fait décidément bien les choses puisque mardi 30 septembre, Bertrand Bonello et Gaspard Ulliel défendront leur film au Festival international du film de New York, relève pour sa part le producteur Eric Altmayer (Mandarin films). Pour lui, “Saint Laurent” correspond “exactement à ce que les Américains et les étrangers en général peuvent apprécier du cinéma français”. “Le sujet Saint Laurent est très universel” et il y a dans cette oeuvre “un parti pris et un point de vue artistique affiché”, ajoute le producteur. Enfin, “il y a dans le film une performance d’acteur très forte qui va favoriser la promotion aux Etats-Unis”. Surtout qu’Ulliel parle “très bien anglais”, poursuit-il.

Le distributeur américain du film est Sony Pictures Classics, cofondé par Michael Barker, un fin connaisseur du cinéma d’auteur, qui a 12 Oscars du meilleur film étranger à son actif en 25 ans. Parmi eux, “Indochine”, de Régis Wargnier avec Catherine Deneuve (1993), le dernier obtenu par la France dans cette catégorie. Depuis en effet, beaucoup ont été recalés à diverses étapes: “Renoir” l’an dernier, mais aussi les “Choristes”, “Entre les murs”, “Un prophète” et même “Intouchables”. L’an passé, l’Oscar du meilleur film étranger avait été attribué à l’Italie pour “La grande bellezza” de Paolo Sorrentino.

“Saint Laurent” a été préféré à une multitude de films parmi lesquels “Les combattants” de Thomas Cailley, qui figurait apparemment parmi les favoris du comité de sélection formé notamment par le délégué général du festival de Cannes Thierry Frémaux, le patron d’Unifrance Jean-Paul Salomé et des cinéastes comme Agnès Jaoui et… Régis Wargnier. Il a été préféré également à l’autre biopic consacré au couturier français “Yves Saint Laurent” avec Pierre Niney, un des succès du box-office du début d’année (1,6 million de spectateurs). Le film de Jalil Lespert, contrairement à celui de Bonello, avait obtenu le soutien du compagnon et partenaire historique de Saint Laurent, Pierre Bergé, qui avait mis les archives de la maison de couture à sa disposition.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

Related