France Insolite

Le manoir des Deux Mondes du marquis de La Fayette

Le 13 juin 1777, le marquis de La Fayette pose pour la première fois le pied en Amérique. Lors de son retour trois ans plus tard à bord de l'Hermione, il apporte la bonne nouvelle à George Washington : il a convaincu le roi Louis XVI de soutenir la révolution américaine militairement, politiquement et financièrement. Si l’avenir du « héros français de la révolution américaine » appartient aux livres d’histoire, son origine est en revanche moins connue. D’où vient cet orphelin devenu milliardaire ? Pour le découvrir, direction le superbe château de Chavaniac, en Auvergne, qui l’a vu naître.
Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur pinterest
Partager sur whatsapp
Partager sur email
Le château de Chavaniac en Auvergne, lieu de naissance du marquis de La Fayette, accueille aujourd’hui un musée consacré au « héros français de la révolution américaine ». © Vincent Gaillot

C’est dans l’une des chambres richement décorées du château de Chavaniac, imposante propriété familiale tout en pierres noires d’Auvergne dont les fondations remontent au XIVe siècle, que le futur héros de la révolution américaine voit le jour en 1757. De la toile de Jouy recouvre les murs de la pièce située à l’étage : il s’agit d’une reproduction de L’Hommage de l’Amérique à la France, une tapisserie représentant le départ des militaires français pour l’Amérique, offerte à la France après l’indépendance des Etats-Unis.

Malgré la disparition prématurée de ses parents, qui lui lèguent une fortune colossale, le petit marquis passe une enfance heureuse. Elevé par ses tantes, éduqué aux préceptes humanistes de l’époque, il s’épanouit dans les forêts des alentours, fréquente les fils des paysans du coin et, armé d’un bâton, rêve de chasser la bête du Gévaudan, un mystérieux animal tueur qui terrorise alors la contrée. Mais l’Auvergne ne saurait contenir ses ambitions : à 13 ans, il quitte le château, s’engage dans l’armée à 17 et, à 19 ans, devient général de l’armée américaine sous les ordres de George Washington.

chateau-chavaniac-auvergne-france-marquis-de-lafayette-la-fayette-02
© Département de la Haute-Loire
© Département de la Haute-Loire

Chaque pièce du château, transformé en musée, fait référence au premier président des Etats-Unis : bustes, portraits… Washington est partout ! « Il était comme un père adoptif pour La Fayette », assure Claire Pratviel, guide du musée. « Dans notre salle aux trésors est exposée une très belle bague en or incrustée d’une mèche de cheveux de George Washington, qui avait offert ce bijou au marquis en gage de son amitié profonde. » Les deux hommes étaient si proches que l’Américain accepta d’être le parrain du fils du marquis. Son nom ? Georges Washington de La Fayette !

L’Amérique au secours du château

A plus d’un titre, l’histoire du château est américaine. En 1916, une association de philanthropes américains, le French Heroes Lafayette Memorial Fund, rachète l’édifice tombé en ruines, le rénove et le modernise : installation d’alarmes incendies, de l’eau courante, de l’électricité et même d’une piscine et d’un ascenseur ! « Aux côtés du chêne tricentenaire planté par le grand-père de La Fayette », poursuit la guide, « l’association a enrichi le parc de nombreux arbres nord-américains : il y a aujourd’hui une centaine d’espèces différentes ».

chateau-chavaniac-auvergne-france-marquis-de-lafayette-la-fayette-04
© Département de la Haute-Loire

Un sanatorium ainsi qu’un orphelinat sont également créés : entre 1917 et 1960, le site accueille plus de 25 000 enfants français, russes, italiens et polonais. Le château, qui appartient aujourd’hui au département de la Haute-Loire, continue d’honorer la mémoire du marquis. En faisant flotter côte à côte le drapeau tricolore et la bannière étoilée, le lieu se veut l’un des symboles vivants de l’amitié franco-américaine, tout comme le fut son illustre propriétaire, le « héros des deux mondes ».


Article publié dans le numéro de juin 2020 de France-AmériqueS’abonner au magazine.

couv-cover-france-amerique-magazine-decembre-december-2021-pop-up

Le meilleur de la culture française

Publié dans un format bilingue, en français et en anglais, le magazine France-Amérique s’adresse à tous ceux qui s’intéressent à la culture française et à l’amitié franco-américaine.

Déjà abonné ? Se connecter