Subscribe

Le septième ciel n’est plus menacé par la grève Air France

Deux poids, deux mesures. Alors que les voyageurs, coincés à l’aéroport en pleine semaine de vacances subissent le 5e – et dernier jour de la grève, l’intersyndicale du personnel navigant d’Air France salue une « mobilisation historique ».

À quelques jours d’Halloween, c’est la fin d’un véritable cauchemar pour ceux qui voyagent sur la compagnie Air France. En grève depuis mercredi, les hôtesses et stewards de l’intersyndicale de la CFTC-FO-SNPNC- Unsa-Sud Aérien (qui représente 60% du personnel de bord) et de la CFDT ont déclaré de ne pas vouloir reporter la grève, après que la CGT s’est ralliée à cette intention.

Un soulagement pour les milliers d’usagers dont les vols avaient parfois été reportés de plusieurs jours. «  Les passagers qui attendent un vol en direction de Bangalore depuis le 26 ou 27 octobre, levez la main en l’air », annonçait un agent dans un mégaphone. « Les passagers de Mexico, merci de sortir de la queue, ça ne sert à rien d’attendre », reprend-il. « À l’heure, ça veut dire pas encore annulé », annonce un deuxième agent sur un ton vif. Ces bribes de phrases donnent le ton d’une ambiance électrique dans les halls de Roissy-Charles de Gaulle. Cette grève qui a désorganisé la vie de famille ou d’entreprise de centaines de français et étrangers a été fortement critiquée par le gouvernement. Les autorités accusent non seulement les syndicats d’avoir organisé un mouvement en période de congés, mais pointent également du doigt la responsabilité d’Air France pour avoir fait preuve de  « lacunes » concernant la gestion de la crise et l’information des passagers.    

À l’issue des débats, les syndicats ont décidé de ne pas reconduire la grève qui prendra fin ce soir à minuit. Air France prévoit donc la reprise, dès demain, de tous les vols long-courriers et 90% des vols moyen-courrier.    

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

Related