Subscribe

Le tome 7 d’Harry Potter débarque (enfin !) en France

Le vendredi 26 octobre à minuit sort le dernier tome en français de la saga de J.K.Rowling, « Harry Potter et les Reliques de la mort ». Que vont devenir ses fans ?

La semaine précédant la sortie en anglais du tome 7 d’Harry Potter, les rumeurs allaient bon train sur les innombrables sites internet consacrés au héros de J.K.Rowling. Harry Potter allait-il mourir, qui étaient les morts annoncés, Voldemort allait-il vaincre, Ron et Hermione allaient-ils s’avouer leur amour, quel était le dernier mot du livre ?

Et le week-end avant cette sortie internationale du 21 juillet dernier à minuit, des versions piratées du livre étaient déjà disponibles sur Internet et vendues sous le manteau aux États-Unis. Ce qui n’a pas empêché un record des ventes pour ce dernier opus : 20 millions d’exemplaires dans le monde, dont 8,3 millions pendant les 24 premières heures aux États-Unis et 3 millions au Royaume-Uni.

Trois mois plus tard, le même phénomène se reproduit en France. La sortie en français du dernier tome a suscité son lot d’agitation. Avec là encore, une version piratée. Un jeune Français de 16 ans, passionné par les aventures du sorcier de Poudlard, l’école de sorcellerie, a traduit le livre de façon quasi professionnelle, ce qui a conduit l’auteur J.K.Rowling et l’éditeur français Gallimard à porter plainte contre lui. Il y a même une filiale belge de Carrefour qui a vendu (par erreur) le septième volume quelques jours avant la date fatidique. Et cette fois encore, une sortie très médiatique avec des librairies ouvertes à minuit.

La seule différence entre les sorties des tomes français et anglais se passe sur les sites Internet. Le suspens sur la fin de la saga s’est arrêté avec la parution du dernier tome en anglais. De quoi les fans du sorcier à lunettes rondes discutent-ils aujourd’hui ? Que vont devenir les sites qui lui sont consacrés ?

"Il n’y a aucun projet de fermeture de notre site web, du moins pas pour les années à venir !", confie avec certitude Sue Upton, l’éditeur en chef du site www.the-leaky-cauldron.org. "Notre amour de la saga ne se termine pas automatiquement avec le dernier livre. L’amour est éternel, vous savez ?", s’exclame-t-elle, passionnée. Le forum du site internet continue à attirer des gens tous les jours et ils sont près de 70 000 fans aujourd’hui à s’échanger leurs commentaires. "Il y a tellement de nouvelles informations dans le dernier livre (…) ce qui suscite beaucoup de discussions, d’interrogations, et d’intérêt sur les détails du tome 7".

Des informations non parues dans les sept tomes occupent aussi l’espace sur les divers forums de discussion. Dernier scoop en date : le fameux directeur de Poudlard, Albus Dumblodore, était homosexuel. Et cette information est de source sure : elle a été révélée vendredi dernier par l’auteur elle-même lors d’une conférence au City’s Carnegie Hall à New York. Sur les forums, l’information a fait grand bruit. Sur le site www.mugglenet.com, un des forums se consacre à l’homosexualité "posthume" d’Abus Dumbledore, et à l’attitude de l’auteur qui dévoile petit à petit des informations sur les personnages. Sa déclaration a suscité de vives réactions aux Etats-Unis, ce à quoi l’auteur réplique que ces personnages sont les siens, et qu’elle est toute-puissante vis-à-vis d’eux. J.K.Rowling a aussi révélé un mariage entre Neville Longbottom et Hannah Abbott, ainsi que la phrase que comptait dire Pétunia à son neveu Harry avant de le quitter.

Malgré la parution des sept tomes d’Harry Potter, les fans du sorcier n’ont donc pas à s’inquiéter : il va continuer à faire parler de lui et animer les forums de discussion de fans pour quelques années encore. Les films des tomes 6 et 7 ne sont pas encore sortis et le parc d’attraction Harry Potter n’ouvrira ses portes à Orlando, en Floride, qu’en 2010.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

Related