Subscribe

L’enseignement français en danger dans le Queens

À l’école PS 151, le programme bilingue français-anglais en classe de Kindergarten est menacé de fermeture par manque d’effectif.

Jason Goldner, le directeur de PS 151 – la seule école bénéficiant d’un programme français-anglais dans le Queens -, est dépité. Sa classe bilingue de Kindergarten, située dans le quartier de Woodside et ouverte avec succès l’an dernier, est déjà menacée de fermeture. La faute au faible effectif en Kindergarten cette année et au départ de quatre familles françaises qui ont décidé d’envoyer leurs enfants à la Charter School d’Harlem ouvrant ses portes à la rentrée.

« Je ne pouvais pas me permettre de perdre ces élèves », déplore Jason Goldner dont le programme en Kindergarten vient de passer sous le seuil des huit élèves francophones. S’il n’obtient pas de nouvelles inscriptions d’ici la fin du mois de septembre, la classe disparaîtra. Les 1st et 2nd grades ne sont pas menacés de fermeture pour l’instant. Pourtant, l’inquiétude se lit dans les yeux du directeur car la suppression d’une classe menace la pérennité du programme dans son ensemble pour les prochaines années. « Les dix-neuf élèves pré-inscrits en 1st et 2nd grade cette année suivront les cours en une seule classe à deux niveaux. Mais que deviendront ces classes si le Kindergarten s’arrête ? Ça fait mal, car cela affecte tout un projet par un effet de réaction en chaîne », se désole Jason Goldner.

Proviseur de l’établissement depuis un an, Jason Goldner semble d’autant plus affecté par la situation qu’il a fait de la relève de PS 151 son cheval de bataille. Après plus d’une année d’efforts sans relâche, il souhaite aujourd’hui que l’école conserve son prestige, acquis en partie grâce au succès de son Dual Language Program. « L’idée, c’est que les enfants anglophones et francophones, quelle que soit leur origine ethnique, communiquent entre eux dans leur langue maternelle respective, comme un apprentissage naturel en plus des cours qui sont délivrés tantôt dans une langue, tantôt dans l’autre, explique Jason Goldner. C’est très enrichissant pour les élèves qui deviennent bilingues dès le plus jeune âge. »

Cette pédagogie dite « à parité horaire » (50 % du temps d’enseignement en anglais, 50 % en français) correspond au modèle instauré par le Dual Language Program, dont PS 151 est l’unique école bénéficiaire du Queens aux cotés de Carroll Gardens, à Brooklyn (PS 59), de l’Upper West Side (PS 84), d’Harlem (PS 125) et d’un collège dans le Bronx (CIS 22). Elle requiert donc un nombre égal d’élèves francophones et non francophones, d’où la nécessité pour PS 151 de récupérer quatre inscriptions francophones, afin de rétablir l’équilibre et poursuivre sa mission.

La francophonie unie contre la fermeture de classe

La demande de maintien du Kindergarten à PS 151 provient d’abord des parents d’élèves attachés à ce programme, dont la majorité n’est pas francophone. Elle est soutenue par l’ensemble de l’équipe pédagogique et par les services culturels de l’ambassade de France. Dans un monde idéal, cette mobilisation suffirait à éviter la fermeture car il ne manque que quatre enfants pour pouvoir maintenir un programme dont tout le monde se dit satisfait. « Ce qui est rageant, c’est que nous avons d’excellents professeurs, un matériel de pointe. Les capacités d’accueil sont excellentes et nous avons eu une très bonne année scolaire l’an dernier », estime le directeur.

Jason Goldner ne semble pas prêt, ni avec lui les parents d’élèves, à voir son école publique se vider au profit de la Charter School. « Les parents d’élèves de PS 151 sont très investis. J’ai dix-neuf familles extrêmement unies et actives derrière moi et je peux accueillir sans problèmes au moins quinze familles supplémentaires ! » annonce-t-il. Ces parents-là sont issus du Queens. Ils ne bougeront pas à Harlem ou à Brooklyn. Ils risquent tout simplement de se retrouver sans rien ! », poursuit-il.

Mais face à la réalité du manque d’effectif, la raison doit l’emporter. « Dans l’immédiat, j’ai surtout besoin de mes quatre élèves supplémentaires en Kindergarten pour maintenir le programme. C’est une condition inexorable ». Pour sauver sa classe bilingue et enrayer la spirale de la baisse des effectifs dans son école, Jason Goldner compte désormais sur le relai de l’information auprès des parents de la communauté francophone du Queens et d’ailleurs, qui ne connaissent pas forcément l’existence de ce jeune programme bilingue. Le compte à rebours est donc lancé en attendant la rentrée, le 7 septembre prochain.

Informations pratiques :

Concernant les modalités d’inscription, M. Goldner précise que, contrairement à d’autres programmes existant à New York, les élèves désirant intégrer le programme ne sont pas soumis à un test d’entrée. Seule une entrevue entre les parents et lui-même est nécessaire.

PS 151 (Queens)

Mary D Carter School

50-05 31st Ave Woodside, NY11377

(718) 728-2676

http://schools.nyc.gov/SchoolPortals/30/Q151/default.htm

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

Related