Subscribe

Les Francophones de La Nouvelle-Orléans ont leur site internet

Bonne nouvelle pour la francophonie de Louisiane : un nouveau site web bilingue, dédié à l’éducation, l’actualité culturelle et la langue française de La Nouvelle-Orléans, est né. Créé par le journaliste américain Michael Depp, NOLAFrançaise.com a pour but de devenir une plate-forme d’information et de communication incontournable au service de la communauté.

Francophile convaincu et professeur adjoint de journalisme à l’Université de Tulane, Michael Depp nourrit un intérêt profond pour le social networking. Bien décidé à rassembler la communauté francophone de Louisiane, il lance le 20 juin dernier, son propre site internet : NOLAFrançaise.com. Sous sa houlette, cette nouvelle plate-forme agit pour la diffusion de la langue française.

« L’objectif est de redonner de la visibilité à la communauté francophone de La Nouvelle-Orléans très présente historiquement et culturellement mais aussi très disparate », explique Michael Depp. Si l’influence créole jaillit à tous les coins de rues, la présence française reste  aussi prononcée, marquée dans les mémoires, certaines coutumes et dans les noms donnés aux gens, aux lieux et aux rues. Même si la langue française est davantage parlée à Bâton Rouge ou Lafayette qu’à la Nouvelle Orléans, la culture française irrigue le pays. « Le nombre croissant d’écoles d’immersions en français dans la région en témoigne. Nous voulons aussi faire rayonner cette culture au-delà des murs de l’école », assure le professeur. « NOLAFrançaise veut tendre un miroir à cette communauté pour qu’elle puisse se voir et faire interagir ses membres. »

Apolitique et non-commercial, NOLAFrançaise.com est ouvert à toutes les personnes intéressées par la langue française à La Nouvelle-Orléans et dans sa région. Le site vise aussi à dépoussiérer la langue française et à rassembler les francophones autour de débats et d’activités qui leur tiennent à cœur, comme l’ouverture de classes d’immersion de français. Soutenus par le Consulat général de France de la Nouvelle-Orléans, l’Alliance Française de La Nouvelle-Orléans, le Conseil pour le développement du français en Louisiane (CODOFIL) et la Chambre commerce française en Louisiane, NOLAFrançaise devrait s’imposer comme une source d’informations quotidiennes pour la communauté. En plus de Michael Depp, des chroniqueurs bilingues comme Jean Montès, chef orchestre haïtien et professeur de musique à l’université de La Nouvelle-Orléans en charge de la culture ou Jean-Jacques Grandière, directeur du lycée français de la Nouvelle-Orléans, attelé à l’éducation, rédigeront quotidiennement des articles postés sur le site. La plupart seront traduits de l’anglais au français. Plus de chroniqueurs sont attendus prochainement sur le site.

Priorité à la culture et à l’éducation

Des projets spécifiques vont aussi être développés avec les services culturels, comme ce projet éducatif intitulé «D’où je viens », qui va mettre en contact à l’automne quatre écoles d’immersion en français de La Nouvelle-Orléans autour de la poésie. « Les élèves écriront des poèmes en français sur leur histoire personnelle. Ils échangeront et se serviront de notre site comme d’une plateforme vidéo pour communiquer entre eux. » Un livre multimédia de poésie est aussi en cours. « Nous avons tous nos enfants en école d’immersion française, précise le créateur du site. Mais nous voulons faire rayonner cette culture au-delà des murs de l’école.» Objectif sur le long terme: couvrir l’ensemble de la Louisiane et connecter entre eux les étudiants de Lafayette ou Bâton Rouge avec ceux de la Nouvelle-Orléans. La listes des écoles de la région disposant d’un programme d’immersion ou enseignant le français sera régulièrement mise à jour.  

Une partie du site enfin est consacrée aux loisirs et sorties. « D’ici la fin de l’été, nous aurons une liste complète de tous les restaurants avec une connexion française.» Les Français se connectant depuis Paris pourront ainsi connaître tous les restaurants créoles ou cajuns de la ville, ainsi que les restaurants de gastronomie française classique, les bistros ou les pâtisseries françaises. Des articles plus longs verront le jour sur quelques restaurants en particulier. Il sera bientôt possible d’organiser ses lieux de visites ou de réserver sa table à La Nouvelle-Orléans depuis Paris.

  • Bonjour, je recherche une solution logement, chez l’habitant serait top, pour mon fils et moi même du 23 février au 2 mars 2017.
    Pour découvrir cette region, les conseils d’un expatrié seraient les bienvenus.
    Merci d’avance,
    Reynald

    • Bonjour Reynald,
      Le site d’hébergement chez l’habitant AirBnb est très populaire aux Etats-Unis. Et très abordable. Vous trouverez facilement une chambre, voire même un appartement ou une maison entière, à La Nouvelle-Orléans.
      Bon voyage !

  • Bonjour,
    Nous sommes des français habitant en Californie et venant passer 5 jours en famille du 26 au 31 décembre. Nous n’avons rien trouvé de correct sur airbnb ni vrbo, et souhaiterions louer une maison à des français par exemple qui rentrent en France pendant les fêtes. Anyone interested ? (ou même faire du home exchange). De tout coeur merci!

  • Leave a Reply

    Your email address will not be published. Required fields are marked *

    Related