Subscribe
piaf-the-show-ad-anne-carrere-edith-carnegie-hall-new-york

Les opposants à l’accord de libre-échange rassemble un million de signatures

Les opposants à l’accord de libre-échange entre l’Union européenne et les Etats-Unis ont mené une action symbolique mardi devant la Commission européenne, en offrant à son président Jean-Claude Juncker plus d’un million de signatures à l’occasion de son 60e anniversaire.

La coalition “Stop TTIP”, qui rassemble quelque 320 organisations dans 24 pays de l’UE, a lancé une pétition appelant à mettre fin aux négociations avec lesEtats-Unis (TTIP) et à bloquer l’accord avec le Canada (CETA). En deux mois, le texte a recueilli plus d’un million de signatures. Mardi, quelques dizaines de militants ont  manifesté devant le siège de la Commission à Bruxelles en offrant symboliquement à M. Juncker, né le 9 décembre 1954, une “carte d’anniversaire” signée par 1 101 539 personnes.

“Juncker doit rester fidèle à sa promesse d’être au service du bien commun et des citoyens européens”, a déclaré Michael Efler, un porte-parole de “Stop TTIP”. “Les citoyens européens ne veulent plus de ces accords secrets. Ce qui sert le bien commun, c’est de protéger les services publics essentiels et les standards en matière d’environnement, de travail et de santé contre les intérêts mercantiles”.

Une délégation devait être reçue par le chef de cabinet de Cecilia Malmström, la commissaire européenne au Commerce, qui mène les négociations au nom de l’UE. La coalition s’est vu refuser par la Commission le statut d’Initiative citoyenne européenne (ICE), qui aurait contraint cette dernière à donner suite à ses demandes.

En réaction, “Stop TTIP”, qui compte notamment dans ses soutiens en France Attac, la Confédération Paysanne et Europe Ecologie – les Verts, a saisi la Cour de justice européenne. Celle-ci met en moyenne deux ans et demi à se prononcer après avoir été saisie, et ses arrêts ne sont pas suspensifs. “Stop TTIP” a transformé sa campagne en “Initiative européenne citoyenne en mode auto-géré”, afin de continuer à faire pression sur les responsables européens.

Depuis le 1er avril 2012, l’Initiative citoyenne européenne permet à tout citoyen de participer à l’élaboration des politiques européennes en invitant la Commission européenne à présenter une proposition législative. Pour cela, elle doit rassembler au minimum 1 million de signatures de citoyens provenant d’au moins sept des 28 membres de l’Union européenne.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

Related