Subscribe

Les petits chanteurs de Sainte-Croix en tournée à Washington

Les petits chanteurs de Sainte-Croix, issus du collège éponyme de Neuilly sont en tournée à Washington D.C. à partir du 24 juillet jusqu’à la fin du mois. A écouter des extraits du concert qui s’est déroulé à la Trinity Church de New York lundi 19 juillet.

Au sein de la Trinity Church, à deux pas de Wall Street, résonnaient des chants religieux. Pas étonnant dans une église ; sauf que cette fois, le chœur chantait en français. Le directeur musical, François Polgar, tenait à respecter un programme dans la langue de Molière. Le concert, un peu court (l’église avait demandé une prestation d’une demi-heure), permet tout de même d’embrasser des chants religieux de différentes époques. Il en faut pour tous les goûts tant pour le public que pour les chanteurs. Olivier, 11 ans, a ainsi aimé entonner le Cantique de Jean Racine. C’est par ce premier chant de Gabriel Fauré qu’ont débuté les garçons.

Extrait du Cantique de Jean Racine de Gabriel Fauré

{{a:1}}

Une cinquantaine de voix masculines s’élève dans la nef. Les yeux des chanteurs passent des partitions au cantor. Ce dernier, par de grands et larges gestes, dirige les choristes. La force de cette chorale, c’est sa diversité. Elle comporte quatre pupitres : du soprano à la basse en passant par l’alto et le ténor. Avec plusieurs couleurs à sa palette, François Polgar est fier de la texture du groupe. Selon cet ancien chanteur de Sainte-Croix il le doit à la forme presque familiale que prend cet ensemble musical : « C’est un plat qui mijote. Nous travaillons sur la durée tant avec les enfants qu’avec les plus âgés. » Les écoliers sont sélectionnés au sein du de l’établissement privé Sainte-Croix (à Neuilly en France) à l’âge de 8 ans. Pour autant, quitter cette école ne signifie pas toujours abandonner la chorale. Hadrien, ténor, est étudiant mais est resté auprès de ses camarades : « C’est vraiment un groupe uni. On forme une communauté. »

Extrait des anges dans nos campagnes, cantique du XVI Siècle.

{{a:2}}

À travers cette expérience, les enfants apprennent à vivre ensemble. Baptiste a intégré la chorale en septembre dernier. Mais il lui a fallu au préalable se préparer, comme tout nouveau arrivant, deux années : « Ça change de la pré-maîtrise, on est avec les grands maintenant. » Il est nécessaire d’être bien organisé car entre les répétitions, les copains et les devoirs, les enfants peuvent vite être dépassés. Mais la qualité première exigée chez un bon choreute est l’écoute. « Il faut faire attention aux autres, que ce soit dans le chant et dans le quotidien, explique François Polgar, il faut savoir être attentif. » Mais si l’écoute est un devoir pour les chanteurs, il peut vite devenir un réel plaisir pour le public. À bon entendeur.

Informations pratiques :

Les petits chanteurs de Sainte-Croix proposent également un programme plus long, en deux parties.

Les dates :

Le 21 juillet à 19 h à l’église Saint-Paul l’apôtre de New York

Le 24 juillet à 19 h à la National Shrine of the Immaculate Conception de Washington

Le 26 juillet à 19 h à l’église de l’Épiphanie de Washington

Le 28 juillet à 19 h 30 à la Saint Stephen Partyr de Washington

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

Related