Subscribe

Les Petits frères des pauvres en action à New York pour les personnes âgées

L’association Les petits frères des pauvres appelle les communautés françaises et américaines à rompre l’isolement des personnes âgées. Pour cela, elle organise le 1er octobre prochain “Les fleurs de la fraternité”.

L’association française Les petits frères des pauvres, créée en 1946, accompagne les personnes âgées souffrant de solitude, de pauvreté, d’exclusion et de maladies graves. Depuis 1959 l’association agit aussi aux Etats-Unis sous le nom “Little Brothers-Friends of the Elderly”. Avec une présence à Chicago, Minneapolis, Saint-Paul, Boston, Hougton dans le Michigan, Philadelphie, San-Francisco, Cincinnati et Miami.

Pour développer ses actions sur le sol américain et renforcer les liens entre les Etats-Unis et l’Europe, l’association a créé cette année le fonds “American Fund of little brothers of the Poor”, outil de la générosité entre les communautés françaises et américaines soucieuses du sort des personnes âgées isolées et pauvres. Ce fonds a été alimenté en partie grâce aux dons des Français résidents fiscaux étrangers, lors de leur déclaration de l’impôt sur le revenu. Ces dons sont déductibles dans les mêmes conditions que pour les donateurs français.

Une action à New York le 1er octobre

A l’occasion de la Journée internationale des personnes âgées l’American Fund of little brothers of the Poor entend sensibiliser le grand public aux conditions de vie des personnes âgées et au respect de leurs droits. Dans les rues de New York et dans des lieux français partenaires, des bénévoles distribueront une fleur aux passants, qui devront à leur tour l’offrir à une personne âgée souffrant de solitude ou de pauvreté. L’association sera également présente à la messe francaise des Nation Unies à 13h30, à la paroisse de la Holy Family Church, 315 East 47th street.

Aux Etats-Unis, on estime que 37% des femmes et 20% des hommes de plus de 65 ans vivent dans la solitude. Un chiffre en constante augmentation. De même en France, 24% des plus de 75 ans sont touchés par l’isolement, alors qu’ils n’étaient que 16% en 2010. Selon Jean-François Serres, secrétaire général des Petits Frères des Pauvres, cet accroissement est dû “au relâchement des relations familiales, à une baisse relative des pratiques associatives et à une augmentation du nombre de personnes âgées dépendantes”.

Une campagne de partage de fleurs virtuelles est également mise en place sur le site www.littlebrothersofthepoor.org et sur les réseaux sociaux https://www.facebook.com/littlebrothersofthepoor.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

Related