Subscribe

Les voix du monde littéraire résonnent à New York

120 écrivains du monde entier se retrouvent à New York du 25 avril au 1er mai pour la septième édition du festival PEN World Voices. Une semaine d’échanges publics à laquelle participent entre autres les auteurs francophones Amélie Nothomb, Pierre Guyotat, Laurence Cossé ou l’Indien Salman Rushdie.

Littérature et brassage des cultures, c’est la formule heureuse de PEN World Voices. Ce festival de littérature internationale annuel, lancé en 2005 à l’initiative de l’association d’écrivains du PEN Club américain, promeut la traduction de livres étrangers aux Etats-Unis et défend la liberté d’expression dans le monde.
Il rassemble chaque année des écrivains de toute nationalité  autour de questions d’actualité brûlantes, politiques et littéraires. Ce sera le cas cette fois encore avec la rencontre autour du thème « Révolutions dans le monde arabe », qui rassemblera entre autres l’auteur maroco-allemand Abdelkader Benali, la palestinienne Rula Jebreal et l’écrivain marocain de langue française Abdellah Taïa qui revendique son homosexualité à travers ses récits autobiographiques.

D’autres rencontres seront dédiées au rôle de la traduction et de l’identité culturelle comme cette rencontre autour du thème « Translating America » ou « Writing in a majority/minority cultural context » qui rassemblera des auteurs québécois, ukrainiens et catalans.
Plus surprenant, auteur de bande dessinée Ludovic Debeurme, attiré par le monde de l’enfance et de la psychanalyse participera à la table ronde sur la « Super Littérature » et la bande dessinée. Quant aux auteurs Pierre Guyotat, adepte de la littérature d’avant-garde et Hervé Le Tellier, l’auteur des billets d’humeur littéraires dans Le Monde, ils discuteront de la notion de « public intellectuel ». Il est à noter que l’excentrique romancière belge Amélie Nothomb participera à la soirée d’ouverture du festival qui se tiendra lundi 25 avril à Chelsea Piers en présence de Salman Rushdie, l’auteur des Versets Sataniques et Malcolm Gladwell, journaliste au New Yorker.

Info pratiques :

La soirée d’ouverture du festival « Written on water », à Chelsea Piers.

Lundi 25 avril,à 19h30 au phare de Chelsea Piers, Pier 61, West 23rd Street & Hudson River. Avec les auteurs Malcolm Gladwell, Amélie Nothomb, Salman Rushdie, etc.

Les conversations littéraires de la Maison française de NYU :

– Ludovic Debeurme et Kjersti Annesdatter Skomsvold, le mardi 26 avril, de midi à13h30.

– Laurence Cossé et Hervé Le Tellier, le mercredi 27 avril, de midi à 13h30

Ces deux évènements gratuits et ouverts au public auront lieu au no16, Washington Mews.

« Auteurs et audiences » avec Mario Bellatin, Laurence Cossé, Yael Hedaya, Manuel de Lope, Asaf Schurr. Mercredi 27 avril, de 15h30 à 17 aux services culturels de l’ambassade, au n.972, 5th Avenue. Gratuit et ouvert au public.

« Révolutions dans le monde arabe » avec les auteurs Abdelkader Benali, Abdellah Taїa, Rula Jebreal, Ghassan Salamé. Mercredi 27 avril, à 19h30, à l’Unterberg Poetry Center : 92nd Street Y, 1395 Lexington Avenue.

« Translating America », avec les auteurs Emmanuelle Ertel, Asaf Schurr et Sandro Veronesi. Vendredi 29 avril, de midi à 13h30 au Scandinavia House, 58 Park Avenue. Gratuit et ouvert au public.

Attention : la conversation entre Abdellah Taїa et Dale Peck  le 1er mai dans le cadre du festival du FIAF World Nomads, initialement prévue à 15h, a été reportée à 13h.

Programmation complète du festival, tarifs et réservations

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

Related