Subscribe

L’étape américaine d’un tour du monde interreligieux

En plein “Faithbook tour“, Anne-Laure et Frédéric Pascal font étape à New York cette semaine. Ils parcourent le monde depuis six mois, à la rencontre de différentes communautés réligieuses.

Le jeune couple de confession catholique ne prétend pas prêcher pour sa paroisse. L’intention d’Anne-Laure et de Frédéric Pascal est de voir comment les différentes religions coexistent dans plusieurs pays. “On parle souvent de ce qui va mal, des conflits, du terrorisme…”, analyse Anne-Laure. “Mais il y a aussi des gens qui œuvrent pour que la cohabitation se passe bien et on en parle trop peu.” C’est donc à la découverte de belles initiatives que vont les deux pélerins, à la fois pour les expérimenter eux-mêmes et pour tenter de les “mettre en lumière”.

Frédéric est journaliste pour une filiale de Bayard Presse spécialisée dans la presse locale catholique. Fin septembre, après plusieurs années passées dans l’entreprise, il a acquis le droit de prendre un congé sabbatique. Cette possibilité coïncide avec la fin du contrat de son épouse, documentaliste à l’Université catholique de Lille. C’est l’occasion pour le couple de partir. Ils ont toujours voulu voyager, mais refusent que leur pélerinage soit vu comme un tour du monde touristique.

Les Etats-Unis, pays le plus “divers”

Leur périple les a menés d’Assise, en Italie – lors du 25e anniversaire de la Journée internationale de la prière pour la paix, inaugurée par le pape Jean-Paul II – à Jérusalem, à venir en mai. En passant par la Tunisie, l’Egypte, la Malaisie, le Japon… et aujourd’hui les Etats-Unis. Frédéric explique que “la principale problématique ici ce sont les enjeux post 11-Septembre”, avec le nouveau regard porté sur l’Islam notamment. “C’est le pays le plus mixte, ou du moins le plus divers, qu’on ait vu”, constate-t-il avec intérêt.

A Los Angeles, le couple a découvert le nouveau programme interreligieux de Claremont Lincoln : “il compte 42 confessions différentes !”, s’enthousiasme Anne-Laure, qui admire par exemple que “des musulmans suivent des cours donnés par des rabbins”. Sponsorisé par 115 mécènes individuels et le Secours catholique, le couple s’arrêtera à Washington la semaine prochaine avant de s’envoler vers leur dernière étape en Terre Sainte.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

Related