Subscribe

Libération

Instead of New York, a Growing Number of Dancers Choose to Train in Europe

New York s’est errigée en capitale mondiale de la danse contemporaine à partir des année 1960 avec le Judson Danse Theater et des chorégraphes comme Merce Cunnigham et Trisha Brown. Cependant, l’Europe attire aujourd’hui un nombre croissant de danseurs et chorégraphes. “Hausse des loyers (à New York), cherté des formations, difficulté d’exister sans le soutien d’une fondation ou d’une ambassade étrangère… Parallèlement au durcissement économique, citons aussi le développement en Europe d’enseignements originaux, plus en phase avec la scène contemporaine.”

A lire dans Next, le magazine de Libération.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *