Subscribe

Lili Chopra nommée directrice exécutive du Lower Manhattan Cultural Council

Elle a l’élégance de s’effacer derrière les artistes qu’elle programme. Jeune quarantenaire, la directrice artistique du French Institute Alliance Française (FIAF) à New York deviendra officiellement directrice exécutive du Lower Manhattan Cultural Council (LMCC) le 9 avril prochain.

Elle mérite des superlatifs pour son travail et sa créativité. Arrivée à New York en 1997, Lili Chopra se voit confier en 2006 les rênes de la direction culturelle du FIAF à New York, dont la mission est de promouvoir les cultures de langue française. En dix ans, elle a su insuffler un vrai coup de jeune à l’institution, replaçant la culture française dans un contexte international, avec une approche des arts pluridisciplinaire et des artistes aux parcours et origines variés.

On lui doit notamment la création de deux festivals à la programmation exigeante, salués par la presse américaine (The New York Times, The New Yorker) et française (Le Monde) : Crossing the Line à l’automne, ancré sur le spectacle vivant (théâtre, danse, music, arts visuels) qui fêtera sa douzième édition cette année, et World Nomads au printemps qui met à l’honneur un pays francophone spécifique (Haïti, le Liban, Maroc, Tunisie). Un dynamisme qui lui a valu, en 2017, la médaille de Chevalier de l’Ordre des Arts et des Lettres.

A son nouveau poste au LMCC, précise le New York Times, la Française poursuivra sa mission première : encourager les artistes et la création contemporaine à Manhattan. Elle aura notamment en charge l’organisation du festival annuel River to River, “une série tentaculaire de spectacles novateurs de théâtre, de danse et de musique, ainsi que des expositions d’art dans le sud de Manhattan et sur Governors Island”. Sur cette même île, elle dirigera également “la rénovation et l’agrandissement du Centre des arts” du Council, installé dans un ancien dépôt militaire.

“J’ai une vraie passion pour les artistes, leur présence dans le monde et la manière dont ils l’éclairent”, glissait-elle à France-Amérique, qui l’a nommé en 2009 parmi les “50 Français les plus influents aux Etats-Unis”.

 

 

 

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

Related