Subscribe

L’imagerie médicale française au service des spécialistes américains

Du 28 novembre au 2 décembre, Olea medical, une entreprise française spécialisée dans la conception de logiciels d’aide au diagnostic et au traitement des accidents vasculaires cérébraux (AVC) participera au congrès international de radiologie de Chicago organisé par la Radiological Society of North America (RNSA).

La start-up, créée par Fayçal Djeridane en juillet 2008 à La Ciotat, va participer au congrès international de radiologie organisé cette année à Chicago. ” Nous sommes éditeurs de logiciels en imagerie médicale”, explique l’entrepreneur. Après deux années d’études de médecine puis un diplôme d’études supérieures spécialisées en informatique (DESS), Fayçal Djeridane rentre chez DCNS, à l’époque DCN, groupe expert en ingénierie navale avant de travailler pour Dassault Aviation, industrie mondiale spécialisée dans l’aéronautique.

La technologie militaire mis à la disposition de l’imagerie médicale

Fort de cette expérience, Fayçal Djeridane a donc décidé il y a deux ans de lancer son entreprise en appliquant les techniques militaires au domaine médical afin d’apporter un nouveau traitement aux images. Aujourd’hui, la société qui emploie trente personnes en France, développe et commercialise des solutions logicielles innovantes en matière d’aide au diagnostic et au traitement de l’accident vasculaire cérébral (AVC) en urgence. ” Notre outil permet des prises de décision en moins d’une minute pour réduire les erreurs au maximum”, souligne le PDG âgé de 35 ans.

Une version adaptée au suivi des tumeurs cérébrales devrait également être bientôt disponible. Ces logiciels d’analyse d’imagerie par résonance magnétique (IRM),”Perfscape TM” et “Neuroscape TM “, ont ainsi été testés à Marseille, et sont aujourd’hui utilisés notamment par Thierry Moulin, Professeur de neurologie au CHU de Besançon et Didier Leys, Professeur responsable du service de neurologie à Lille et président de la European Stroke Organisation qui rassemble des spécialistes du traitement des AVC.Les logiciels d’Olea Medical sont aussi utilisés au Canada, en Australie, au Japon, en Corée du Sud, et aux Etats-Unis.

Elle possède notamment une filiale à Boston depuis avril 2009, dirigée par Romain Aubanel et qui emploie quatre personnes. La start-up travaille avec de nombreux scientifiques et chercheurs américains comme le Professeur Gregory Sorensen, diplômé de l’école de médecine de Harvard et directeur du Center for Biomarkers in Imaging au Massachussetts General Hospital, les hôpitaux universitaires comme celui de Cleveland, le Mont Sinaï Medical Center de New York ou UCLA Health System à Los Angeles.

Renforcer sa position sur le marché américain

En décembre 2009, le principal centre de recherche américain impliqué dans les pathologies cérébrales, le National Institute of Neurological Disorders and Stroke (NINDS), localisé dans le Marynland, a aussi signé un partenariat avec les Français et le service des urgences neurovasculaires du CHU de la Timone, afin de bénéficier de leur expertise.

Cette participation au congrès international de radiologie de Chicago est donc une aubaine pour Fayçal Djeridane. “Cela nous permettra d’avoir une visibilité et peut-être d’entamer des négociations avec d’importants leaders sur le marché car c’est le plus gros évènement d’imagerie médicale au monde”, souligne Fayçal Djeridane dont l’objectif est de continuer sa percée aux Etats-Unis. “Le marché nord-américain, c’est un tiers du marché mondial dans notre domaine. D’ici deux ans, j’espère doubler le nombre de mes employés à Boston.”

En parallèle, le jeune entrepreneur souhaite renforcer son développement en Allemagne et au Japon d’ici 2013. “Nous travaillons également sur le développement de nouveaux logiciels pour d’autres parties du corps que celles qui concernent l’activité cérébrale.”

Pour plus d’information:

http://www.olea-medical.com

http://rsna2010.rsna.org/

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

Related