Subscribe

L’ouragan Oli frappe la Polynésie française

Le cyclone Oli s’est encore renforcé et pourrait provoquer des dégâts très importants sur les îles de Tubuai et Rurutu, dans l’archipel des Australes, au Sud de la Polynésie française, a annoncé jeudi le Haut-commissariat.

Deux surfeurs sont portés disparus à Tahiti. Un homme est tombé de son toit à Bora Bora et est gravement blessé. Huit autres personnes sont légèrement blessées aux Iles Sous le Vent.

Près de 700 touristes étaient toujours pris en charge jeudi par les hôtels à Bora Bora car le trafic aérien n’a pas repris. L’alerte rouge a été levée aux Îles Sous le Vent et aux Iles du Vent.

La mer reste très forte avec des creux de six mètres. Quelques dizaines d’habitations ont été détruites par les crues des rivières ou les vents à Tahiti, et près de 300 aux Iles Sous le Vent. Environ quatre mille personnes ont été évacuées des embouchures de rivières et des zones côtières, mais elles regagnent peu à peu leur domicile.

Le cyclone devrait approcher Rurutu à 20h00 heure locale, ce qui fera 07H00 vendredi à Paris. “La population a bien respecté les consignes, elle s’est déplacée vers les abris. Comme la houle faiblit, on a juste peur que les gens rentrent chez eux”, a déclaré le maire de l’île, Frédéric Riveta.

Cela a été plus difficile à Tubuai, où “certains habitants n’ont pas voulu quitter leur domicile”, selon l’adjoint au maire Henri Ioane. C’est pourtant Tubuai que le cyclone devrait frapper le plus violemment, à 2h00 du matin vendredi” avec des vents moyens à 185 km/h et des pointes à 260 km/h”, estime Magali Charbonneau, la directrice de cabinet du Haut-commissaire.

La ministre de l’Outremer Marie-Luce Penchard, en déplacement à Papeete depuis dimanche, devait rendre visite aux sinistrés de Tahiti dans la matinée. Ses visites dans les autres îles ont été annulées, et son départ, prévu jeudi soir, repoussé.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

Related