Subscribe

L’UMP verse 30.000 euros au groupe new yorkais MGMT

L’UMP a passé un accord à l’amiable avec le groupe MGMT, au terme duquel le parti versera 30.000 euros pour avoir utilisé sans autorisation l’un de ses titres lors de meetings, a affirmé mardi Xavier Bertrand, confirmant une information de France Info.

Lors du conseil national de l’UMP, le 24 janvier, le nouveau secrétaire général avait été intronisé au son du titre “kids” du groupe américain.

Il l’avait ensuite utilisé à d’autres occasions. “Dès le départ nous avions payé les droits Sacem”, a assuré Xavier Bertrand lors d’une conférence de presse à Rueil-Malmaison, où l’UMP tient meeting pour les européennes. Problème: “le groupe ne voulait pas qu’un des ses titres soit utilisé par une formation politique, quelle qu’elle soit”, a-t-il expliqué.

Après plusieurs semaines de négociations entre les parties, l’UMP s’est engagée à verser la somme de 30.000 euros. “Il y a une chose à laquelle je tenais particulièrement, et le groupe a été d’accord, c’est que cette somme ne va pas être versée au groupe, mais à une association d’artistes, compositeurs et interprètes”, a poursuivi M. Bertrand.

Son parti est en première ligne à propos des questions de piratage de musique, soutenant le texte sur internet, rejeté le 9 avril dernier à l’Assemblée, et qui prévoit des coupures d’accès à l’internet pour les pirates.

En février dernier, l’avocate française de MGMT, Me Isabelle Wekstein, avait dénoncé une proposition “méprisante” de l’UMP qui lui avait offert, via son agence de communication, un euro symbolique d’indemnisation.

Le directeur général de Blue Advertainment, agence responsable de la communication de l’UMP, avait adressé le 16 février un courrier à l’avocate dans lequel il reconnaissait avoir commis une erreur non intentionnelle, par “manque de vigilance”, et lui proposait “à titre symbolique” un euro d’indemnisation pour le préjudice subi.

“Il fallait prévoir des indemnisations. Ceci est totalement normal. La musique utilisée dans les meetings l’a été dans le cadre de la Sacem et donc en payant des droits à la Sacem. Nous sommes en train de regarder pour qu’il y ait une juste indemnisation du groupe”, avait reconnu alors Xavier Bertrand.

A lire aussi: http://www.france-amerique.com/articles/2009/03/06/l-ump-evite-une-plainte-du-groupe-new-yorkais-mgmt.html

 

 

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

Related