Subscribe

Mais que vient faire l’artiste Fred Forest à New York ?

Artiste pionnier de la vidéo et théoricien de la communication, le Français Fred Forest revient à New York pour une performance sur laquelle plane le mystère. Le 9 mai, son action sera dévoilée sur les réseaux sociaux. Le lendemain, il reviendra sur son projet à l’AC Institute avec l’historienne franco-américaine Stéphanie Jeanjean et à tous ceux qui viendront l’écouter.

Mais que va faire Fred Forest le vendredi 9 mai et où ? L’artiste basé à Paris a déjà donné plusieurs performances sur le sol américain, notamment lors d’une résidence de six mois à New York en 2010. Il s’apprête a réitérer ses “marches sociologiques”, comme à Brooklyn, où il avait alors fait visiter le quartier de Williamsburg à des inconnus d’une façon originale. Le groupe de visteurs s’arrêtait à chaque échoppe. Le but était de faire entrer en interaction les commerçants du quartier avec eux, en pleine rue.

L’exercice sera cette fois-ci un peu différent : Fred Forest fera la visite d’un musée, seul, paré de Google Glass. Lequel, on ne sait pas encore. “Le mystère doit rester entier, car ce que je m’apprête à effectuer est une performance ‘sauvage’, mais sans violence”, précise-t-il. “L’institution concernée ne se rendra sans doute pas compte de ma présence.” Il avait déjà réussi à “piéger” un autre musée, le MoMA de New York, en 2011. Cela en effectuant une performance qui n’était autre que la vidéo des vigiles l’empêchant de se produire.

Ce qui se passera sera filmé et photographié à l’aide d’une petite caméra et d’assistants qui suivront l’artiste dans sa déambulation muséale. Le tout sera ensuite tweeté et envoyé sur les réseaux sociaux. “Nous verrons bien si l’événement est créé, ou pas”, déclare Fred Forest. L’utilisation des réseaux sociaux est stratégique. Sans cela, la performance passerait peut-être inaperçue. L’artiste utilise depuis ses début la technologie et son art évolue avec ses avancées. Il est reconnu comme le pionnier de l’art vidéo, ses performances sont d’ailleurs toutes sur bandes, classées à l’INA, l’institut National de l’Audiovisuel.

Fred Forest est connu pour sa vive critique des institutions de l’art. Ce qui le poussera même à mener le Centre Pompidou devant les tribunaux, “un procès pour l’exemple”, d’après l’artiste, perdu d’avance et qui mettait en cause la transparence du musée quant à ses choix d’acquisition. “Il est très difficile d’entrer dans un musée si l’on ne fait pas partie de son circuit. Pour moi, la validité des artistes est totalement arbitraire, les œuvres sont créées par le système de l’art. Je suis marginalisé à cause de mes idées, on ne m’expose pas. Quelle différence entre mes performances et celui d’un autre ? Avec mes marches sociologiques épurées, je questionne directement le concept de performance.”

Fred Forest rencontrera l’historienne de l’art Stéphanie Jeanjean le lendemain de sa performance à l’AC Institute, afin d’expliquer sa démarche au public. “L’art contemporain est souvent perçu comme de la fumisterie. Il est important pour moi d’expliquer ce que je fais, de rendre mon art intelligible.”

Samedi 10 mai à 15 heures, à l’AC Institute, 547 W. 27th St, #210 New York, NY 10001. Plus d’informations : artcurrents.org

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

Related

  • Un week-end à la mode de BrooklynUn week-end à la mode de Brooklyn Le Williamsburg Fashion Weekend se tiendra les 17 et 18 septembre prochains. Les collections printemps/été 2011 de jeunes créateurs y seront présentées. Cette septième saison du […] Posted in Culture
  • <i>Les Dialogues des Carmélites</i> à New YorkLes Dialogues des Carmélites à New York Les élèves de la prestigieuse Julliard School interprèteront l'opéra de Francis Poulenc, Les Dialogues des Carmélites, en français les 21, 23 et 25 avril, à New York. Chef-d'œuvre lyrique […] Posted in Culture