Subscribe

Marée noire : le forage des puits de secours est retardé par la météo

Le forage des puits de secours devant mettre un point final à la marée noire dans le golfe du Mexique a été retardé de deux à trois jours en raison de l’approche d’une tempête, a indiqué mardi un haut responsable américain.

“Nous aurions pu (forer) jeudi ou vendredi. Cela a maintenant été repoussé de deux à trois jours”, a déclaré l’amiral Thad Allen, qui dirige les opérations de lutte contre la catastrophe menées par le gouvernement américain. Le géant britannique BP, qui exploitait la plateforme dont le naufrage est à l’origine de la pire marée noire de l’histoire des Etats-Unis, avait annoncé jeudi dernier avoir terminé la cimentation du puits. Mais pour clore le chapitre technique de la catastrophe, le groupe pétrolier doit encore mener l’opération “bottom kill”. Celle-ci consiste à forer deux puits de dérivation qui permettront de vérifier la réussite de la cimentation, voire de cimenter le puits par en-dessous pour le condamner de manière définitive. Du naufrage de la plateforme le 22 avril à l’arrêt de la fuite à la mi-juillet, quelque 4,9 millions de barils de pétrole, soit 780 millions de litres, se sont échappés du puit, dont 800.000 barils (127 millions de litres) ont été récupérés, selon les derniers chiffres du gouvernement américain. Environ trois quarts du brut qui s’est déversé dans le golfe du Mexique ont déjà été éliminés, selon un rapport gouvernemental américain rendu public la semaine dernière.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

Related