Subscribe

Minneapolis compte une nouvelle école d’immersion en français

Le 27 août prochain, l’école d’immersion française Pierre-Bottineau ouvrira ses portes à Minneapolis. Un dénouement heureux pour la première structure autogérée de la ville qui avait dû, à l’automne dernier, repousser son lancement face au peu d’élèves inscrits.

Christina Maynor a le sourire en regardant les enfants du camp d’été de l’école Pierre-Bottineau chanter “Frère Jacques”. Dans moins de deux semaines, elle accueillera ces mêmes bambins, un cartable sur le dos, dans sa nouvelle école d’immersion baptisée en l’hommage d’un des pionniers de la fondation de l’Etat du Minnesota au XIXe siècle.

Une école autonome… ou presque

Une rentrée importante puisque l’établissement situé à Jordan Park, au nord de la ville, est la première école autogérée depuis qu’une loi passée dans l’Etat du Minnesota en 2009 autorise ce nouveau modèle scolaire. D’après les statuts, rédigés avec l’aide de la Fédération des enseignants de Minneapolis (Minneapolis Federation of Teachers, MTF), l’école est indépendante dans la création de son programme et dans la gestion de son budget, dont le montant de l’enveloppe, allouée par la ville, s’élève à un million de dollars pour cette première année.

Cependant, ayant signé un contrat de trois ans avec le district des écoles publiques de la ville, l’établissement doit lui rendre des comptes à étapes régulières. Le district entend notamment s’assurer de la constante évolution des élèves, dont il paie les frais de scolarité. Si les bons résultats espérés ne sont pas au rendez-vous, le district se réserve le droit de fermer le programme d’immersion.

Ce premier essai d’école autogérée devrait servir de laboratoire pour les professionnels de l’éducation de Minneapolis. “Nous voulons vraiment tout faire pour améliorer le contrat entre les écoles et le district, et ce type d’écoles autonomes peut clairement devenir un modèle dans le futur”, assure Sara Paul, la directrice du département “Nouvelles écoles” à la MTF.

Associée avec l’Alliance Française

Pour l’équipe enseignante et administrative de Pierre-Bottineau, cette ouverture est aussi synonyme de soulagement. En août dernier, l’école d’immersion avait dû reporter sa rentrée, ne comptabilisant qu’une petite quarantaine d’inscriptions, trop peu pour se lancer. Cette fois, le 27 août prochain, cent petits prendront le chemin de l’école.

Il faut dire que l’établissement a fait un énorme travail de promotion et de communication depuis septembre 2011. “Nous avons organisé de nombreux événements portes-ouvertes afin que les familles s’intéressent au programme et que cela leur donne envie d’inscrire leurs enfants”, assure Christina Maynor, la directrice. Introduction à la musique africaine, cours de sports, créations de masques pour Mardi Gras, autant de leçons pour apprendre le français, séduire parents et enfants, et créer une vraie communauté autour de la langue de Molière.

Afin d’obtenir plus de visibilité, l’école a également demandé le soutien de l’Alliance Française de Minneapolis/St. Paul. “En juin dernier, nous nous sommes associés afin que les familles puissent participer à un atelier de danse avec le chorégraphe parisien Johan Anselem”, ajoute la responsable. Un partenariat qui pourrait durer, puisqu’à l’hiver prochain des cours de français pourraient être proposés aux parents.

150 écoliers attendus à la rentrée 2013

Une aubaine dans un quartier réputé comme défavorisé. “Nos élèves viennent pour la plupart du quartier ou de la banlieue et peuvent prétendre à des allocations pour recevoir des repas à prix réduits par exemple”, souligne Christina Maynor. D’après ses statistiques, 15% des élèves, afro-américains, asiatiques ou hispaniques pour la majorité, ont déjà un lien avec un pays francophone comme le Canada ou les pays d’Afrique. “Parler une autre langue, c’est savoir résoudre des problèmes de manière créative et c’est aussi pouvoir saisir de meilleures opportunités pour l’avenir. Dès leur plus jeune âge, ils bénéficieront d’une meilleure flexibilité cognitive grâce à cette formation.”

A la fin de l’été, deux classes de Kindergarten (5 ans), une classe de First Grade (6 ans) et une classe à double niveau de Second et Third Grade (7-8 ans) ouvriront. Les plus petits n’auront que des cours en français, les plus grands suivront la classe dans les deux langues. Christina Maynor compte ensuite ouvrir un nouveau niveau chaque année. Cinquante nouvelles places devraient ainsi être disponibles à la rentrée 2013.

Pour en savoir plus:

Pierre Bottineau French Immersion
1501 30th Avenue North
Minneapolis, MN 55411
Tel. 612-668-2252

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

Related

  • Minneapolis et les Français du MidwestMinneapolis et les Français du Midwest Dans le Minnesota, les villes jumelles Saint Paul et Minneapolis accueillent la majorité des expatriés français de la région.La présence des Français dans l’État du Minnesota bordé par le […] Posted in Education
  • Apprendre le Français au cœur du BronxApprendre le Français au cœur du Bronx   Les programmes bilingues Français-Anglais lancés à la rentrée 2007 ont reçu lundi à titre d’encouragement un chèque de 70 000 dollars de la part des autorités françaises. Ecoutez le […] Posted in Education