Subscribe

Mobilisations de soutien à la Manif’ pour tous aux Etats-Unis

Des Français d’Amérique du Nord se sont réunis dans plusieurs villes pour témoigner de leur soutien à la “Manif pour tous”, s’opposant au projet de loi sur le mariage pour tous en France.

Les rassemblements ont eu lieu dans les villes de Washington D.C., New York, Houston, Seattle, dans la région d’Hampton Roads en Virginie, à Montréal et à Québec. En coordination avec le comité d’organisation de la manifestation nationale, ces expatriés, qui se déclarent apolitiques et non religieux, se sont réunis pour faire part de leur mobilisation contre le projet législatif. En plus des pétitions et des courriers aux élus, il s’agissait pour les participants de faire entendre leur voix d’une nouvelle manière.

A Houston, la réunion a eu lieu le samedi 23 mars devant la résidence consulaire de la France au Texas (le regroupement n’ayant pas été autorisé devant le consulat). Lorraine et Nicolas Descoqs avaient contacté le comité organisationnel parisien afin de l’informer de leur souhait de participer depuis les Etats-Unis à la mobilisation. Avec des connaissances de Dallas, Waco et Austin, ils ont réuni 77 personnes, dont 45 adultes. Les participants se sont ensuite retrouvés au Culinary Institute d’Alain Lenôtre, où Damien Regnard a fait un discours de soutien. Le candidat divers droite à l’élection législative partielle en Amérique du Nord avait répondu positivement à l’invitation des organisateurs avant de se lancer dans la campagne. Il s’est exprimé en tant que citoyen français.

“Le mariage est une institution multiséculaire, pas simplement un contrat passé entre deux personnes, institution dans laquelle se bâtit la cellule familiale et où les enfants sont éduqués”, estime Frédéric, l’un des organisateurs des trois rassemblements successifs qui ont eu lieu en Virginie. Le 17 mars, 71 personnes se sont retrouvées pour des photographies, des discussions et des collations. “On ne va pas changer la nature du mariage car une minorité n’apprécie pas cette institution telle qu’elle est aujourd’hui. Ce n’est pas à la société de répondre aux frustrations de telle ou telle catégorie de citoyens”, explique Frédéric.

La mobilisation se fait à la fois contre le projet de loi lui-même et contre les “développements” de ce projet. Frédéric déclare que “sans prendre parti sur le mode de vie de chacun, le mariage pour tous est une institutionnalisation d’un modèle de société dans lequel un sexe peut vivre sans l’autre. Nous croyons dur comme fer aux valeurs de la parité et de la complémentarité entre un homme et une femme. L’adoption pour les couples homosexuels met en cause un tiers qui n’a rien demandé à personne : l’enfant. Son premier droit, c’est d’avoir un père et une mère, il n’y a rien de mieux pour l’enfant.”

Le président de la République a déclaré le 28 mars que le gouvernement respectera les recommandations du comité nationale d’éthique en ce qui concerne la procréation médicalement assistée (PMA). Il a aussi rejeté la gestation pour autrui (GPA) tant qu’il exercera son mandat. Pour Frédéric, “la parole politique s’est beaucoup décrédibilisée sur ce sujet. Il est difficile d’imaginer que l’on va en rester là. La PMA est le stade suivant, logique, revendiqué par les soutiens du mariage pour tous. Comme nous sommes dans une logique égalitariste, il y aura une surenchère obligatoire dans la revendication d’un droit à l’enfant. Ceci est porteur de menaces sur la dignité humaine, en ouvrant la voie à la sélection génétique et à l’eugénisme.”

Les photographies ont ensuite été transmises au comité national de la Manif pour tous, qui les a regroupées sur une page Facebook consacrée aux Français de l’étranger mobilisés. Les différents organisateurs locaux déclarent qu’ils continueront à suivre l’actualité de la “Manif pour tous” au niveau national. Des rassemblements futurs sont envisagés, en parallèle des manifestations à venir en Métropole.

 

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

Related