Subscribe

The New York Times

A Look Inside the Louise Bourgeois House, Just How She Left It

En 1962, Louise Bourgeois achète une maison de briques au 347 West 20th Street, dans le quartier de Chelsea à New York, et installe son studio au sous-sol. A la mort de son mari en 1973, la sculptrice et plasticienne remodèle le bâtiment et consacre les quatre niveaux à ses créations. La maison, laissée tel quel depuis la mort de l’artiste en 2010, ouvrira ses portes au public cet été.

“Plus de cinq ans après son décès, la maison semble encore occupée par la femme qui y habitait”, écrit le New York Times. “Robes et manteaux pendent dans l’armoire. Magazines et carnets emplissent la bibliothèque, montrant l’étendue des intérêts de Louise Bourgeois, dont The Joy of Cooking, le poème épique hindou Bhagavad-Gita, et le recueil de nouvelles Nine Stories de J.D. Salinger.”

A lire ici.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *