Subscribe

New York veut rénover son front de mer et ses voies fluviales

Le maire de New York Michael Bloomberg a dévoilé lundi un projet de réhabilitation des voies fluviales et des centaines de kilomètres du front de mer de la ville sur les dix prochaines années.

Dans les trois prochaines années, quelques 20 hectares de parc devraient être aménagés sur le littoral, avec la création de nouvelles liaisons par ferry entre Manhattan et les districts plus éloignés.

Le plan entraînera la création de 13.000 emplois temporaires dans le bâtiment et de 2.400 postes permanents, a annoncé la ville dans un communiqué. “New York a plus de rivages que Seattle, San Francisco, Chicago, et Portland réunis, mais pendant des décennies, beaucoup de quartiers ont été tenus à l’écart de ces rives”, a déclaré le maire.

Pour la présidente du Conseil municipal Christine Quinn, New York, fondée par des colons européens et peuplée d’immigrés, doit sa “grandeur” à ses liens avec l’eau.”Mais à un certain moment dans notre histoire, nous avons délibérément tourné le dos à l’eau. Aujourd’hui, nous avons décidé de mieux exploiter cette ressource de la ville”, a-t-elle dit. New York est entourée d’eau, avec deux fleuves, l’East River et l’Hudson River, le bras de mer de Long Island, et l’océan Atlantique qui a vu arriver tant de navires d’immigrants, qui débarquaient par Ellis Island.

Les responsables invités à la présentation du plan ont précisé que le projet incluait tout un éventail d’installations, des centres de kayak aux infrastructures pour le port commercial de Brooklyn.”En développant toutes ces infrastructures, nous pourrons accueillir plus de porte-conteneurs et être plus compétitifs sur le marché international des ports commerciaux”, a déclaré Seth Pinsky, responsable du Comité pour le développement économique de New York.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

Related