Subscribe

Obsèques d’Alain Bashung en présence d’une foule d’anonymes et de célébrités

Une foule d’anonymes et de nombreuses personnalités, dont Jane Birkin, Catherine Deneuve, Bertrand Cantat ou Alain Souchon, ont assisté vendredi en fin de matinée aux obsèques du chanteur Alain Bashung, mort samedi à 61 ans, en l’église Saint-Germain-des-Prés à Paris.

Un grand écran vidéo avait été installé à l’extérieur de l’église afin que la foule des fans puisse suivre la cérémonie religieuse qui a duré environ une heure, célébrée par le curé de la paroisse de Saint-Germain. Le père Benoist de Sinety a notamment salué “la sagesse d’Alain Bashung qui refusait facilité et futilité”.

La famille avait choisi de ne pas diffuser de chanson d’Alain Bashung. Quelques titres de rock et de folk anglo-saxons ont été entendus au terme de la cérémonie, pendant la bénédiction du cercueil, dont “Great balls of fire” de Jerry Lee Lewis ou “Harvest Moon” de Neil Young.

Auparavant, la femme d’Alain Bashung, Chloé Mons, entourée des deux enfants du chanteur, Arthur, né d’une première union, et Poppée, avait déclaré, émue: “Les années passées avec toi m’ont fait traverser des siècles de vie”.

De nombreuses personnalités assistaient à la cérémonie dont les chanteurs Alain Souchon, Bertrand Cantat, Jean-Louis Aubert, Matthieu Chedid, Raphaël, Yves Simon, Françoise Hardy, Laurent Voulzy, Jane Birkin, la comédienne Catherine Deneuve, les comédiens Claude Rich, Jean-Pierre Kalfon et Patrick Bouchitey, le président d’Universal Music France, qui produisait les disques d’Alain Bashung sous le label Barclay, Pascal Nègre ou le patron de l’Olympia Arnaud Delbarre. La ministre de la Culture Christine Albanel était également présente.

A l’extérieur de l’église, près d’un millier d’anonymes, tenus à distance derrière des barrières de sécurité, de l’autre côté de la rue Bonaparte, fermée à la circulation, étaient présents.

Le chanteur de “Gaby oh Gaby”, “Vertige de l’amour” ou “Osez Joséphine” est mort des suites d’un cancer du poumon. Sa dernière apparition publique remonte à la soirée des Victoires de la musique, le 28 février, où il avait remporté trois nouveaux trophées. L’inhumation d’Alain Bashung aura lieu vendredi après-midi au cimetière du Père Lachaise à Paris.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

Related