Subscribe
gad-elmaleh-ad-us-tour-stand-up-comedy

Quentin Elias, ex-leader du groupe Alliage, retrouvé mort à New York

“Baila”, “Lucy”, “Le temps qui court”, voici quelques uns des “tubes” qui ont amené le succès, important mais éphémère, du groupe Alliage dans les années 1990. Son leader auto-proclamé, Quentin Elias, est décédé à New York – où il s’était expatrié en 2002 – à l’âge de 39 ans.

Quentin Elias a été retrouvé dans son appartement de Staten Island, mardi 25 février vers 18h30. Les causes de la mort de l’ancien chanteur n’ont pas encore été rendues publiques mais il pourrait s’agir d’un abus de médicament ou de drogue, selon des sources proches de l’enquête.

Quentin Elias avait été le leader d’Alliage de 1996 à 1999, période durant laquelle le groupe avait sorti deux disques, “Alliage, l’Album” et “Musics”. A cette époque, la pop mondiale était largement dominée par les boys bands, des N’Sync aux Backstreet Boys en passant par les 2be3 et les G-Squad pour la France.

Après avoir quitté Alliage, Quentin Elias avait tenté de se lancer en solo d’abord en France puis aux Etats-Unis, sans grand succès. Il a par la suite fait du mannequinat et a tourné dans quelques films pornographiques. Il avait aussi récemment participé en France à des émissions de télé-réalité comme “Giuseppe Ristorante” sur NRJ 12.

Cet événement est non sans rappeler le décès du leader des 2Be3 en 2009, Filip Nikolic, à l’âge de 35 ans après un abus de somnifères.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

Related