Subscribe

Richard Bona et Sylvain Luc : le jazz à l’honneur

Réunis pour la toute première fois sur scène, les musiciens Richard Bona et Sylvain Luc ont livré jeudi soir dans l’auditorium du Lycée Français de New-York une prestation exceptionnelle.

Sons mélodieux et extravagants, complicité contagieuse, et ambiance bon enfant. Ainsi pourrait-on résumer cette soirée musicale où le jazz était à l’honneur, remportant l’adhésion sans faille des spectateurs. Richard Bona et Sylvain Luc, armés respectivement de leur basse et de leur guitare ont interprété un répertoire multiple. Sur les rythmes de Miles Davis, ou sur l’air chantant de Sous le ciel de Paris, les deux artistes ont enchanté la salle. Le plaisir était partagé. À travers des regards et des attitudes complices, les deux acolytes ont scellé leur première coopération par une entente impressionnante. Parfaitement complémentaires, même dans l’improvisation, les musiciens sont parvenus à tirer de leurs instruments des sons multiples et insolites qui ont procuré aux auditeurs l’étrange sensation de se trouver face à un orchestre complet.

Richard Bona revient sur cette soirée :

Comment expliquez-vous une telle complicité avec Sylvain Luc ?
C’est la première fois de notre vie que nous jouons ensemble. Sylvain et moi sommes arrivés à New-York il y a seulement trois jours, lui de France, moi du Brésil, nous avons choisi quelques morceaux pour ce concert, et c’est tout. Sylvain est un musicien incroyable, totalement accompli. Jouer avec lui est un véritable bonheur, la musique sort naturellement.

Pouvez-vous expliquer d’où vient cette idée de la « Bona Magic Box » (il enregistre sa voix, puis la repasse et chante par-dessus)?
Il s’agit d’un numéro que je fais de temps en temps. Comme je ne peux pas m’entourer d’un chœur quand je suis en tournée, cette boite me permet d’enregistrer ma propre voix sur scène. Les sons sont alors multiples, et j’ai l’impression d’être accompagné. Le spectateur est souvent un peu dérouté, mais il n’adhère pas forcément. Ce soir, ça a marché.

Un album avec Sylvain Luc est-il programmé ?
Pour l’instant rien n’est prévu. Mais c’est vrai que cette soirée nous donne plein d’idées, même des choses auxquelles nous n’avions pas pensé. Nous allons voir dans quelques temps, pour l’instant nous avons chacun un album qui sort début mars.

Sorties CD :
«Bona makes you sweat», Richard Bona en live, sort le 10 mars 2008.
«Young and Fine», de Trio Sud, le groupe dont fait parti Sylvain Luc, sort le 3 mars 2008.

 

Vidéo: Regardez deux extraits du concert de Richard Bona et Sylvain Luc à New York le 7 février :
Richard Bona et sa Bona Magic Box, et Richard Bona accompagné de Sylvain Luc.

{{v:1}}

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

Related

  • Richard Galliano ravive l’accordéonRichard Galliano ravive l’accordéon Ceux qui n'ont jamais entendu la musique de Richard Galliano, ou qui ne l'ont jamais vu sur scène avec son accordéon, ne connaissent pas réellement toutes les facettes […] Posted in Music
  • Lost tempo in Paris se retrouve à New YorkLost tempo in Paris se retrouve à New York Demain soir, le groupe Lost Tempo in Paris donnera son premier concert au Bubble Lounge. L’occasion pour cette formation franco-américaine de reprendre quelques morceaux jazz, pop, soul, […] Posted in Music