Subscribe

The New York Times

The French Mansion That Was Split in Half and Shipped to America

C’est l’histoire d’un château coupé en deux. Bâti dans les Vosges au XVIIe siècle, le Château des Thons sert de logis pour des officiers américains lors de la Première Guerre mondiale. Une fois la guerre terminée, le père d’un soldat cantonné au château, le financier multimillionnaire Ashbel Barney, décide de faire démonter l’aile droite et la partie droite du corps central du bâtiment et de les faire remonter sur son domaine de Long Island, à Upper Brookville.

A lire via le New York Times.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *