Subscribe

Touristes et citoyens, ils voteront par procuration

Loin de l’agitation qui règne en France à la veille du second tour des élections présidentielles, des centaines de Français ont préféré partir se balader de l’autre côté de l’Atlantique, aux Etats-Unis. Certains ont réservé leurs billets des mois à l’avance, d’autres sont partis sur un coup de tête. Mais tous ont un point commun : ils ne seront pas en France dimanche pour voter. France-Amérique a rencontré cinq de ces touristes. Résultats, ils sont une majorité à avoir pris leurs dispositions pour accomplir leur devoir de citoyen.

Laurence, 45 ans, Pays de la Loire
“Quand j’ai réservé mon voyage, je n’ai pas du tout pensé aux élections. Mais c’était il y a plusieurs mois, alors j’ai eu le temps de faire une procuration. Je viens d’arriver à New York et je compte bien suivre les résultats !”

Anthony, 23 ans, Provence-Alpes-Côte-d’Azur
“Je savais que je ne serai pas en France pour voter. Mais j’ai fait une procuration à ma soeur avant de partir. C’est vraiment quelque chose d’important. Des gens se sont battus pour obtenir ce droit. Donc pour moi, c’est un devoir de voter.”

Mathieu, 22 ans, Provence-Alpes-Côte-d’Azur
“Je ne voterai pas demain, question de timing. J’ai su à la dernière minute que je venais à New York. Si j’avais eu le temps, j’aurais fait une procuration… Mais j’ai bien sûr voté il y a deux semaines pour le premier tour !”

Isabelle, 54 ans, Lorraine
“Bien sûr que j’ai fait procuration ! Nous les femmes, on s’est battues pour avoir le droit de vote. Et puis, cette année, on veut vraiment que les choses changent, pas question de passer à côté !”

Jean-Louis, 56 ans, Lorraine
“C’est le seul moment où on nous demande notre avis alors oui, j’ai fait procuration pour pouvoir voter. Il ne suffit pas de rouspéter, il faut aussi s’exprimer !”

 

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

Related