Subscribe

Un chef français accusé de harcèlement sexuel à New York

Jacques Thiebeult, le chef cuisinier français de l’Union League Club de New York, est accusé de harcèlement sexuel par l’une de ses anciennes serveuses.

Au téléphone, Jacques Thiebeult se veut bref et expéditif. “Je n’ai absolument rien à dire, merci”, a-t-il répondu à France-Amérique ce matin avant de raccrocher. Le chef devra néanmoins répondre des agissements dont l’accuse la plaignante Alina Borgovan, une de ses anciennes serveuses. La femme reproche à Jacques Thiebeult de lui avoir fait des avances à de nombreuses reprises, ainsi que des commentaires inappropriés. Il l’aurait harcelée de messages et lui aurait touché la poitrine, d’après ses dires. Des collègues de Jacques Thiebeult auraient également pris part au harcèlement, d’après la plaignante qui accuse le chef de l’avoir licenciée après qu’elle a signalé l’incident. Injoignables hier, les avocats de la plaignante Matthew Blit et Russell Moriarty se sont tout de même adressés ce matin au New York Post : “Ils l’ont harcelée sexuellement et l’ont jetée ensuite comme du pain rassis. Ils n’ont que ce qu’ils méritent”. Le chef Thiebeult a reçu en juin dernier le titre de Chevalier de l’Ordre du Mérite Agricole.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

Related