Subscribe

Un Français crée le parfum posthume de Michael Jackson

Le père de Michael Jackson et un parfumeur niçois, Franck Rouas, s’associent pour lancer un parfum hommage au roi de la pop, qui sera commercialisé au mois de mars aux Etats-Unis. Et, au passage, décrocher le jackpot.

Même mort, le « Roi de la pop » vaut son pesant d’or. Après le film This Is It et l’album Michael au mois de décembre dernier, voici… “Jackson’s Tribute”. Michael Jackson, décédé en juin 2009, va renaître sous la forme d’une gamme de parfums aux senteurs de sa maison californienne, Neverland. On doit cette idée au père de l’artiste, Joe, et à un parfumeur qui partage son temps entre Las Vegas et le Sud de la France, Franck Rouas. Ce Niçois a créé il y a 13 ans à Las Vegas son entreprise de parfumerie, Julian Rouas Paris, en partenariat avec un laboratoire près de Grasse, dans les Alpes-Maritimes.

C’est lors d’une séance d’autographes en novembre dernier à la foire de Las Vegas qu’il a eu le flair d’offrir des échantillons de son parfum “Versailles” à la famille du chanteur. Joe Jackson aurait alors été charmé par les fragrances originaires de Grasse, la capitale mondiale du parfum. La devise « une fragrance pour chaque moment », inscrite sur le logo des parfums Julian Rouas Paris, a également « attiré l’attention de la famille Jackson », précise le PDG de la marque. Les deux hommes d’affaires ont alors vite mis au point une gamme inspirée des “fleurs du soleil” présentes à Neverland, qu’appréciait tout particulièrement le chanteur, selon le parfumeur.

Le résultat ? Un parfum homme boisé et musqué (“Jackson’s Tribute”) et une fragrance fruitée et florale pour les femmes (“Jackson’s Legend”) qui vont être commercialisés dès le mois de mars aux Etats-Unis. « Nous avons déjà une commande de 500 000 flacons pour le marché américain, mais je vise le million d’ici la fin de l’année, précise l’ambitieux chef d’entreprise. Les commandes européennes ne sont quant à elles pas encore validées, mais en Italie par exemple, elles pourraient s’élever à 3 millions de pièces. »

Joe Jackson et Franck Rouas sont partenaires à parts égales sur les ventes mondiales et les recettes publicitaires. Mais « des royalties seront reversées aux fondations mises en place par Michael Jackson.  On ne sait pas encore lesquelles, il y en a qui aident les enfants, d’autres les animaux… », précise vaguement le parfumeur. La petite marque respectueuse de l’environnement a en tous cas décroché le jackpot. L’actrice et chanteuse Lindsay Lohan aurait en effet déjà contacté Franck Rouas. Pour la starlette qui a passé un mois en prison en 2010, il envisage un parfum « aux senteurs de Côte d’Azur, un peu bleuté…  Avec pour nom “Freedom” », révèle-t-il. A quand le parfum Barack Obama ou le gel douche parfumé Jay Z ?

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

Related