Subscribe

Un Français va nager de Tokyo à San Francisco

Traverser le Pacifique à la nage ? Impossible n’est pas Français. Surtout lorsqu’on s’appelle Benoît Lecomte. Ce Français résidant au Texas réalisera à partir de mi-avril un rêve vieux de dix ans.

Installé au Texas depuis 1991, Benoît Lecomte a eu l’idée de cette traversée peu de temps après son expatriation. “Ça a mis du temps à se concrétiser car il y a eu les choses de la vie :  les enfants, le travail, etc.” Nager en mer a toujours été une passion pour lui. Et il n’en est d’ailleurs pas à son premier exploit. En 1998, il avait rejoint Quiberon en France à Cape Cod dans le Massachussets à la nage. “Le plus dur, ce ne sont pas les courants ou la météo, ce sont surtout les difficiles conditions de vie de manière générale. Quand je ne nage pas, je me repose sur le bateau qui me suit. Mais ce n’est pas non plus un quatre étoiles avec jacuzzi ! C’est un environnement hostile”. Hostiles aussi, les requins qu’il pourrait croiser au détour d’une vague. “C’est plus que probable” confie t-il. Mais sa combinaison est équipée d’un petit appareil, fixé sur sa cheville, qui émet un champ magnétique qui les repoussera.

Pour son trajet qui l’amènera de Tokyo à San Francisco,  il devrait suivre la trajectoire et les courants de Gérard D’aboville, qui avait traversé l’océan Pacifique à la rame en 1991. Et là où ce dernier avait mis un peu plus de quatre mois, Benoît Lecomte ne devrait pas atteindre sa destination d’arrivée avant cinq mois.

En attendant son départ, le 14 avril, Benoît Lecomte s’entraîne à raison de six heures par jour. Et il cherche des sponsors. Il vient notamment d’entrer en contact avec le consulat de France à Houston, et compte obtenir un coup de pouce. “Je ne sais pas si ça aurait été possible de faire cette traversée en France. Les entreprises aux États-Unis ont plus l’habitude d’être partenaires d’événement sportifs”. Avec les fonds collectés, Benoît Lecomte espère remplir le but de sa traversée : faire un don à la recherche contre le cancer, maladie qui a emporté son père.

En plus d’un documentaire sur sa traversée, qui est actuellement en cours de vente à des chaînes américaines, Benoît Lecomte sera filmé 24h/24 et pourra être suivi en direct sur Facebook.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

Related