Subscribe

Un général français à la tête d’un commandement “suprême” de l’Otan

Norfolk s’apprête à accueillir un nouveau Français. Le chef d’état-major de l’armée de l’air française Jean-Paul Paloméros a été nommé par l’Otan “commandant suprême allié de la Transformation” de l’organisation succédant à son compatriote Stéphane Abrial.

Il prendra ses nouvelles fonctions à la fin du mois de septembre au quartier général du Commandement suprême allié Transformation à Norfolk, en Virginie, précise l’alliance Atlantique. Le général Paloméros, qui aura 59 ans le 13 août, était chef d’état-major de l’Armée de l’air depuis 2009.

Il succèdera dans les structures de l’Otan au général d’armée aérienne Stéphane Abrial, dont la nomination en 2009 a été considérée comme le symbole du retour de la France dans le commandement militaire intégré de l’Alliance atlantique, dont le général de Gaulle avait claqué la porte en 1966. “La France se réjouit” de l’approbation par les Alliés de la désignation de Jean-Paul Paloméros, a réagi à Paris le porte-parole adjoint du ministère français des Affaires étrangères.

L’Allied Command for Transformation (ACT) que dirigera le général Paloméros a été créé pour favoriser la transformation et l’interopérabilité des forces armées de l’organisation. Il est chargé de l’évolution des capacités militaires et de la réflexion sur les défis, les besoins et les missions futurs de l’Alliance atlantique, une tâche ardue dans un contexte de restrictions budgétaires.

L’autre principale fonction militaire de l’Otan, traditionnellement dévolue à un Américain, est celle de Commandant suprême des forces alliées en Europe (Saceur). Il opère depuis le quartier général des forces alliées en Europe, installé à Mons. En France, le conseil des ministres a désigné le 1er août Denis Mercier, qui était chef du cabinet militaire du ministre de la Défense depuis août 2010, chef d’état-major de l’armée de l’air à compter du 17 septembre.

Retrouvez le portrait de l’actuel commandant suprême allié de la Transformation Stéphane Abrial.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

Related