Subscribe

Un pilote américain, héros de la Deuxième Guerre mondiale, honoré dans l’Aveyron

Un pilote américain, qui avait perdu son co-équipier le 22 août 1944, tué dans l’Aveyron par les Allemands en même temps que 23 résistants, est retourné sur place dimanche et a été fait chevalier de la Légion d’honneur au mémorial de La Pezade, à 30 km de Millau.

Le lieutenant-colonel Roy Simmons, un vieil homme de 87 ans, a déposé un bouquet de fleurs devant les vingt-quatre croix blanches du mémorial puis, après avoir essuyé quelques larmes, a prononcé un discours poignant en hommage à son frère d’armes, Richard Hoy. Le vétéran a ensuite été interpellé par un habitant d’une ferme voisine, qui lui a offert un verre de vin rouge et une gourde que son grand-père avait découvert voici 66 ans, près du lieu du crash. La gourde en métal portait un nom, gravé: “Hoy”. “C’était une expérience fantastique, la cérémonie et puis cet homme qui m’a offert la gourde”, confie Roy Simmons. “Je m’en souviendrai toute ma vie”, a-t-il ajouté, avant de recevoir des marques d’affection des 400 invités, dont des anciens combattants, des élus et des représentants de l’US Air Force. Le vieil homme s’est extasié face aux paysages du plateau du Larzac, qu’il n’avait que furtivement aperçus depuis le cockpit de son Mustang.

Le 22 août 1944, Simmons et Hoy, 23 et 21 ans, avaient quitté leur base en Corse pour aller pilonner une colonne de l’armée allemande, qui avait riposté et abattu un des deux chasseurs. Un hommage est rendu à La Pezade chaque 22 août aux 24 martyrs, mais jamais le deuxième pilote américain, présumé mort au combat, n’y avait été associé. C’est la persévérance et la ténacité d’un autre militaire américain, le colonel Donald Bohler, et du sénateur PS de l’Aveyron Alain Fauconnier qui ont permis de retrouver fin 2009 la trace du soldat Simmons, à Nashville, dans l’Etat du Tennessee.

“C’était important de lui rendre hommage, de saluer ces jeunes soldats qui pilotaient des avions dans lesquels on ne voudrait pas monter aujourd’hui, qui ont bravé tous les dangers pour le monde libre; il faut répéter à tout moment les valeurs fondamentales”, souligne le sénateur. Roy Simmons, accompagné en France par ses enfants et petits-enfants, a d’ores et déjà été invité à participer aux célébrations de La Pezade en 2011.

 

 

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

Related