Subscribe
gad-elmaleh-ad-us-tour-stand-up-comedy

Une 66e cérémonie des Emmys marquée par le souvenir de Robin Williams

La 66e cérémonie des Emmy Awards, les “oscars” de la télévision, aura lieu lundi avec “Breaking bad”, “True Detective” et “Orange is the new black” parmi les favoris, et sera marquée par la disparition tragique de Robin Williams.

Alors que la qualité de la production télévisuelle atteint chaque année de nouveaux sommets, la série culte “Breaking Bad”, sacrée meilleure série dramatique l’an dernier, sera de nouveau nommée pour le meilleur rôle masculin, meilleur second rôle masculin et féminin, entre autres. Elle s’est achevée il y a presque un an après cinq saisons. Les nombreux fans nostalgiques attendent à présent l’arrivée en février 2015 de “Better call Saul”, tirée du personnage d’avocat de Saul Goodman.

Dans la catégorie du meilleur acteur, Bryan Cranston, un des deux acteurs principaux de “Breaking Bad”, a déjà remporté trois statuettes pour son rôle de professeur de chimie malade d’un cancer qui se reconvertit en fabricant et vendeur de méthamphétamines. Il concourt face à Jeff Daniels, couronné l’an dernier pour la série dramatique “The Newsroom”. “True Detective”, polar sombre sur les traces de meurtres mystérieux à travers les bayous de la Louisiane, fait partie des autres favoris cette année. La série est portée par le duo policier formé par Matthew McConaughey et Woody Harrelson, tous deux nommés pour le prix du meilleur acteur dans une série dramatique.

Suprématie d’HBO

Pour l’Emmy de la meilleure actrice dans une série dramatique, Lizzy Caplan (“Masters of Sex”), Kerry Washington (“Scandal”) et Robin Wright (“House of Cards”) font notamment face à Claire Danes (“Homeland”), lauréate l’an dernier. Dans la catégorie comédie, “Veep”, “The Big Bang Theory”, “Louie” et “Silicon Valley” seront en lice avec “Orange is the new Black”, les aventures d’une bourgeoise en prison.

“Game of Thrones” (HBO), série médiévo-fantastique à succès, renouvelée pour une cinquième et sixième saisons, a été cette année la plus souvent nommée (19 mentions) suivie par la mini-série “Fargo”. Elle a déjà été primée le 26 août aux “Creative Arts Emmys”, qui récompensent les apparitions “guest stars” et les professions techniques. Cette pré-cérémonie a confirmé la suprématie de la chaîne câblée HBO dans la production télévisuelle même si celle des groupes internet, menés par Netflix (“Orange is the new Black”, “House of Cards”) imité par son rival Hulu ou le magasin en ligne Amazon, entre autres, prend de l’ampleur.

La cérémonie sera cette année hantée par le spectre de Robin Williams, l’un des acteurs les plus brillants de sa génération, qui s’est suicidé le 11 août. Ce comique de génie, virtuose de toute la palette des émotions humaines, oscarisé en 1998 pour “Will Hunting”, avait aussi remporté deux Emmys dans les années 80 pour des émissions de variété. La série dans laquelle il jouait l’an dernier, “The Crazy Ones”, avec Sarah Michelle Gellar, n’avait pas été reconduite.

Après avoir débuté sur les scènes de théâtre d’improvisation, il avait été révélé par son bref passage à la télévision dans un rôle d’extra-terrestre dans la série à succès “Happy Days”, qui avait ensuite été déclinée dans une série à part entière à succès, “Mork et Mindy”. Son ami et ex-compère à la scène Billy Crystal lui rendra hommage lors de la soirée.

Le présentateur de “talk-shows” Seth Meyer orchestrera la soirée, qui se tiendra à Los Angeles au Nokia Theater, et débutera à 17H00 (00H00 GMT).Il sera rejoint sur scène par une myriade de vedettes, dont les humoristes Stephen Colbert et Jimmy Fallon, les actrices Viola Davis, Halle Berry, Debra Messing, Lucy Liu, les acteurs Bryan Cranston, Woody Harrelson ou encore la chanteuse Gwen Stefani.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

Related