Subscribe

USA : Une tornade fait 91 morts dans le Missouri

Au total, quelque 46 tornades se sont abattues au cours du week-end sur sept Etats du centre et du nord des Etats-Unis, selon la météorologie nationale américaine. Joplin, une ville de 50.000 habitants située a quelques kilomètres du du Kansas et de l’Oklahoma, paie de loin le plus lourd tribut aux intempéries, qui avaient fait au moins 91 morts lundi matin dans l’ensemble de la région.

La tornade qui s’est abbatue sur Joplin est la plus meurtrière enregistrée aux Etats-Unis depuis celle de Worcester (Massachusetts, nord-est), en juin 1953, qui avait fait 90 morts.

Le président Barack Obama a adressé depuis son avion le conduisant en Europe un message ses condoléances aux familles des victimes. Il a assuré que le gouvernement fédéral se tenait prêt à venir en aide aux sinistrés.

M. Obama “a demandé à son équipe de le tenir informé de la situation” et de travailler en coordination avec les autorités locales, a précisé la Maison Blanche lundi matin.

Les premières photos de Joplin diffusées au cours de la nuit avaient montré des flammes, de la fumée noire s’échappant d’habitations rendues méconnaissables, de l’eau s’écoulant des canalisations, un hélicoptère médical détruit au milieu des décombres d’une clinique qui a dû être évacuée.

“C’est tellement dévastateur qu’à ce stade, on ne peut même pas comprendre”, a déclaré Rob Chapel, un médecin-légiste du comté de Jasper, où se trouve Joplin.

“On dirait une zone de guerre”, a estimé Scott Meeker, journaliste du Joplin Globe, selon qui l’hôpital local du Memorial Hall a été “rapidement débordé” par le nombre de blessés à soigner, arrivant “par centaines”, et le manque de médicaments ou matériel de soin.

“Une école a été transformée en centre de tri” des blessés, a-t-il dit.

Pour déblayer les dégâts et secourir les victimes, le gouverneur du Missouri, Jay Nixon, a déclaré l’état d’urgence et demandé l’intervention de la garde nationale.

“La situation est dangereuse. Nous voyons des images de poteaux électriques arrachés, de maisons détruites par des arbres (…) C’est un avertissement pour les habitants: le danger n’est pas encore passé. La situation reste précaire”, a déclaré le gouverneur sur la chaîne CNN.

Lundi matin, les secours comptaient sur la lumière du jour pour tenter de “retrouver des survivants, des personnes piégées ou ayant besoin d’aide”, a indiqué sur la chaîne NBC Mitch Randles, chef des pompiers de la ville, confiant avoir lui-même perdu sa maison.

Samedi, une tornade meurtrière a également frappé la ville de Reading dans l’est du Kansas (centre), faisant un mort et endommageant environ 80% des habitations.

Une autre tornade a également entraîné la mort d’une personne dimanche à Minneapolis (nord), dans le Minnesota et fait au moins 30 blessés. Les dégâts sont “étendus et signficatifs”, selon la municipalité.

Début mai, des tornades, les plus meurtrières en près d’un siècle, avaient frappé le sud-est des Etats-Unis, faisant 354 morts et d’énormes dégâts.

Perturbations très limitées dans le temps, les tornades ont une durée de vie de quelques minutes à une demi-heure, mais leur intensité, avec des vents tourbillonnant pouvant dépasser les 150 à 200 kmh, peut se révéler dévastatrice.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

Related