Subscribe

Visa H-1B : l’immigration américaine propose d’étendre l’autorisation de travailler aux accompagnants

Le visa H-1B est octroyé aux étrangers employés dans une entreprise américaine. 85 000 visas sont délivrés chaque année, le H-1B étant soumis à un quota. Il est aujourd’hui question d’étendre l’autorisation de travailler aux époux des détenteurs de ce visa. Une tentative des services de l’immigration américaine de retenir sur son sol la crème de la main-d’œuvre étrangère.

Les services de l’administration américaine renforcent leurs efforts pour retenir les immigrés hautement qualifiés sur le territoire américain. Deux propositions ont été faites dans ce but : étendre l’autorisation de travailler aux époux d’un détenteur de visa H-1B (si le détenteur a amorcé une demande d’obtention de carte verte et est soutenu par son employeur), et diminuer les obstacles qui empêcheraient les travailleurs aux qualités exceptionnelles de rester en Amérique.

Ces actions visent à assurer l’excellence de la main-d’œuvre des Etats-Unis. D’après le secrétaire adjoint à la sécurité intérieure Alejandro Mayorkas, qui s’est exprimé dans un communiqué : “Ces avancées vont aider le pays à maintenir sa compétitivité face aux autres (…) Les entreprises ont besoin de ces travailleurs hautement qualifiés, ces ouvertures vont éviter que les pays recherchant les mêmes types de talents ne soient préférés à l’Amérique”.

La secrétaire au commerce Penny Pritzker affirme, elle, que c’est un effort indispensable : “Nous devons faire davantage pour retenir et attirer les talents de classe mondiale aux Etats-Unis et ces régulations nous conduisent sur ce chemin-là. Cela permettra aux immigrants de contribuer encore plus qu’ils ne l’ont déjà fait à la croissance économique et à l’innovation aux Etats-Unis.”

Le site du Homeland Security demande au public de commenter les propositions de régulation, qui seront publiées prochainement dans le Federal Register (journal non officiel du gouvernement américain). Les commentaires seront pris en compte avant que ces propositions ne soient mises en application.

 

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

Related