Voyage

Covid-19 : la panique du test sous 72 heures

C’est la panique dans la communauté française des Etats-Unis. A partir du 1er août, ceux qui souhaitent se rendre en France devront présenter à l’embarquement un test virologique négatif datant de moins de 72 heures. Mission impossible ? Presque.
Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur pinterest
Partager sur whatsapp
Partager sur email
© Sebastian Kahnert/Picture Alliance/Getty Images

Le décret n° 2020-911 du 27 juillet 2020 est très clair. Il exige, pour pouvoir embarquer depuis les Etats-Unis vers la France, « le résultat d’un examen biologique de dépistage virologique [dit PCR] réalisé moins de 72 heures avant le vol ne concluant pas à une contamination par le Covid-19 ». Une mesure qui concerne tous les Français de 11 ans et plus en provenance des Etats-Unis, mais aussi de Bahreïn, du Panama et des Emirats arabes unis.

Le hic ? Les centres de dépistage et les laboratoires sont débordés aux Etats-Unis et les délais d’analyse excèdent souvent les 72 heures. Il faut compter « entre 4 et 7 jours », selon le service d’urgence de l’hôpital Lenox Health de Greenwich Village à Manhattan. « Ca peut prendre trois jours, ça peut prendre une semaine, tout dépend de la disponibilité du laboratoire », nous explique-t-on à l’hôpital Mount Sinaï de Union Square.

Sur la 13e Rue Ouest, la clinique Urgent Care annonce un délai « de 10 à 14 jours » avant de préciser : « Si vous devez voyager, indiquez-le au médecin qui vous administrera le test et vous pourrez exceptionnellement recevoir vos résultats sous 3 jours. » A cinq minutes de là, la clinique CityMD sur la 14e Rue Ouest nous conseille de passer par un médecin généraliste. « Nous ne pouvons pas accélérer le processus, mais en passant par votre médecin, vous pourrez obtenir vos résultats plus rapidement. »

Désemparés par les réponses vagues et les services qui se renvoient la balle, nombre de Français ont demandé de l’aide aux consulats de France aux Etats-Unis ainsi qu’au député des Français installés en Amérique du Nord, Roland Lescure. Celui-ci a indiqué dans un email avoir alerté le gouvernement français, notamment le ministère des Affaires étrangères et le ministère de la Santé. « Suite à nos interpellations », a-t-il précisé, « une réunion interministérielle aura lieu [jeudi] après-midi ».

L’enjeu de cette réunion : « adapter le dispositif » pour permettre aux Français en provenance des Etats-Unis de bénéficier des mêmes mesures que ceux qui arrivent d’Afrique du Sud, du Brésil, d’Inde ou de tout autre pays infecté par la pandémie qui ne possède pas les moyens de tester l’ensemble de sa population. Ces passagers, selon le décret du 27 juillet 2020, peuvent recevoir le test virologique à leur arrivée à l’aéroport.

Depuis le 25 mai 2020, les voyageurs qui rentrent en France doivent par ailleurs compléter et présenter au moment de l’embarquement une déclaration sur l’honneur attestant qu’ils ne présentent pas de symptômes du Covid-19. Quant aux citoyens américains, les frontières françaises leur restent malheureusement fermées. La réciproque est vraie : les personnes ayant séjourné ou transité en France (ou dans l’un des pays de l’espace Schengen) dans les 14 jours précédant leur arrivée aux Etats-Unis ne sont pas autorisés à entrer sur le territoire américain.

Mise à jour, 30 juillet 2020, 3:45 pm EST : Selon Air France, « une période de grâce » sera accordée aux passagers arrivant en France depuis les Etats-Unis jusqu’au 5 août inclus. « Nous venons d’obtenir un délai jusqu’au 5 août pour permettre aux Françaises et aux Français d’Amérique du Nord de rentrer en France sans avoir à justifier d’un test PCR de moins de 72 heures », a confirmé Roland Lescure, le député des Français d’Amérique du Nord.

Mise à jour, 3 août 2020, 12:05 pm EST : Pour ceux qui se rendent en France après le 5 août et pour garantir des résultats en moins de 72 heures, le consulat de France à New York a mis en place « un dispositif exceptionnel » et conclu un accord avec quatre médecins partenaires et un laboratoire d’analyse dans le New Jersey. La procédure à suivre pour  pouvoir passer le test est indiquée sur le site du consulat.

Mise à jour, 6 août 2020, 8:15 am EST : Lorsqu’il est impossible d’obtenir les résultats d’un test dans les 72 heures précédant le vol, « il a été décidé que les consulats seraient à même de délivrer une dérogation », a annoncé Roland Lescure, le député des Français d’Amérique du Nord, qui encourage les voyageurs à écrire au consulat dont ils dépendent.

couv-cover-france-amerique-magazine-octobre-october-2021-pop-up

Le meilleur de la culture française

Publié dans un format bilingue, en français et en anglais, le magazine France-Amérique s’adresse à tous ceux qui s’intéressent à la culture française et à l’amitié franco-américaine.

Déjà abonné ? Se connecter