Festival

Seattle met la BD francophone à l’honneur

Fruit de l’association Made in France – qui depuis 2016 diffuse la culture française à Seattle et donne des cours de français extra-scolaires aux collégiens, lycéens et adultes –, le premier festival de bande dessinée francophone de la ville se tiendra en ligne du 2 au 5 décembre.
Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur pinterest
Partager sur whatsapp
Partager sur email

Tout a commencé par une visite de Jean Bastide. Le dessinateur français, invité par l’association Made in France, passe une semaine à Seattle en novembre 2018. Il visite plusieurs écoles franco-américaines et se rend sur le campus de Seattle Pacific University et de Seattle University. Il discute avec les étudiants bilingues de son métier et de la bande dessinée Boule et Bill, dont il a repris le dessin en 2016. Les deux héros de la série humoristique créée par Jean Roba en 1959, un jeune garçon et son cocker facétieux, ont fait des émules.

« Notre dernier événement avec Jean Bastide, une séance de questions-réponses et une vente aux enchères des dessins qu’il a réalisés pendant son séjour, a été un grand succès », témoigne Sylvie Joseph-Julien, la co-fondatrice et directrice de l’association Made in France. « C’était prévu qu’il revienne avec d’autres illustrateurs, cette fois dans une galerie d’art et dans le cadre d’un festival. L’objectif était d’aborder la bande dessinée sous l’angle du neuvième art, ce qui est particulier à la culture francophone. »

Le festival s’est installé en ligne, sur Zoom. Ce qui n’empêchera pas Jean Bastide de présider la cérémonie d’ouverture le 2 décembre prochain. Ni d’inaugurer trois expositions virtuelles. L’une, louée à la Maison de la BD de Blois, présentera aux plus jeunes les étapes de la création d’une bande dessinée. Une autre, intitulée HÉROïnes et présentée par le festival BD Lyon, exposera le travail d’artistes qui ont féminisé les héros masculins pour critiquer la sous-représentation des femmes dans ce domaine. Les Avengers de Marvel deviennent ainsi les « Avengeuses » ; Wolverine, « Vulverine » et le marin Corto Maltese, « Coco Maltese », qui « voyage seule et s’en tire très bien ».

Un festival franco-américain

Chaque évènement du festival est organisé en partenariat avec une institution française ou nord-américaine. « Nous étions trop petit pour organiser seul un tel festival », explique Sylvie Joseph-Julien. La directrice générale du festival de la BD de Montréal, Joanne Desrochers, avec l’aide du consulat canadien à Seattle et de la délégation du Québec à Los Angeles, discutera ainsi du statut de la BD nord-américaine et le journaliste français Patrick Gaumer, auteur du Dictionnaire mondial de la bande dessinée, reviendra sur l’histoire de la tradition franco-belge en partenariat avec l’Alliance Française de Pasadena en Californie. Onze associations de FLAM (Français Langue Maternelle), qui comme Made in France donnent des cours de français aux Etats-Unis, sont également partenaires.

Plusieurs ateliers et animations thématiques sont prévus : séance de dessin sur le thème de Boule et Bill avec Jean Bastide, initiation en direct avec Moon Li (Mathilde Landry), auteure de la bande dessinée steampunk Zoya, rencontre avec le dessinateur de presse tunisien Lotfi Ben Sassi, qui explore la place de la femme dans la société maghrébine dans l’album La femme est l’avenir de l’homme, ou encore avec le collectionneur de bandes dessinées Andrew Kirk, fondateur de la libraire en ligne Agogo Books.

Organiser un festival sur le neuvième art au pays du comics est un pari risqué. Mais Sylvie Joseph-Julien, qui a travaillé comme conteuse au Louvre, à l’Opéra Garnier et à la Tour Eiffel avant de s’installer dans le nord-ouest américain en 2011, connaît bien sa ville d’adoption. Elle évoque la French Fest de Seattle, qui attire chaque année en mars – à l’occasion du mois de la Francophonie – plus de 5 000 visiteurs. La région, témoigne-t-elle, compte une population croissante de travailleurs francophones et est « très demandeuse de culture française et européenne ».


Festival de la BD de Seattle

Du 2 au 5 décembre 2020

couv-cover-france-amerique-fevrier-february-2021 (1)

Le meilleur de la culture française

Publiée dans un format bilingue, en français et en anglais, la revue France-Amérique s’adresse à tous ceux qui s’intéressent à la culture française et à l’amitié franco-américaine.

Déjà abonné ? Se connecter