Subscribe
piaf-the-show-ad-anne-carrere-edith-carnegie-hall-new-york

Alain Juppé en quête d’argent à New York

Alain Juppé s’envolera pour New York fin avril avec l’espoir de lever des fonds pour la Cité des civilisations du vin à Bordeaux et… pour sa campagne à la primaire UMP.

Après quelques jours passés à Montréal, Alain Juppé sera à l’ONU le 30 avril. Pas pour discuter de la situation en Ukraine ou du climat mais pour déguster des bons Bordeaux, et lever des fonds pour sa Cité des civilisations du vin, le projet majeur de son mandat de maire. Aux côtés de François Delattre, représentant permanent de la France à l’ONU, l’ancien Premier ministre célèbrera la création de l’association “American Friends of the Cité des civilisations du vin” qui espère recueillir près d’un million de dollars pour la Cité du vin et financer ainsi la construction de l’auditorium.

Après avoir fait la cour aux riches Américains, Alain Juppé tentera de séduire les expatriés français. Le lendemain de la soirée à l’ONU, il quittera ses habits de maire pour ceux de candidat à la primaire UMP en vue de la présidentielle de 2017. A 17h, il rencontrera l’UMP locale, en présence du député des Français d’Amérique du Nord Frédéric Lefebvre, à la Brasserie Ruhlmann. Quelques heures auparavant, c’est une rencontre plus secrète qui se tiendra au Rainbow Room, restaurant installé au 65e étage du Rockefeller Center : un repas sous forme de levée de fonds pour la campagne d’Alain Juppé. L’email envoyé aux invités, que s’est procuré France-Amérique, indique qu’Alain Juppé, “n’a le soutien financier d’aucun parti politique” et que “ce déjeuner devra donc permettre de lever des fonds essentiels pour le financement et le succès de sa campagne”.

A l’instar de certains musées new-yorkais et de leur suggested donation, un prix est suggéré pour s’assoir à la table de l’ancien Premier ministre : “une contribution significative”, comme il est écrit dans l’invitation, de $7 500… Pendant que Nicolas Sarkozy remplit son portefeuille personnel au Qatar, Alain Juppé a donc choisi New York pour financer ses ambitions.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

Related