Louisiana Joins La Francophonie

Share on facebook
Share on twitter
Share on linkedin
Share on pinterest
Share on whatsapp
Share on email

C’est officiel ! L’Etat américain rejoint l’Organisation Internationale de la Francophonie (OIF) en tant que membre observateur. Sa candidature a été acceptée ce jeudi 11 octobre par les Etats membres de l’organisation réunis en sommet à Erevan en Arménie.

Les cinquante-quatre Etats et gouvernements membres de plein droit de l’OIF ont pris une décision unanime lors du XVIIe sommet de la Francophonie. Comme l’explique Bertin Leblanc, le porte-parole de l’organisation, « en Francophonie, les décisions sont prises par consensus : on ne vote pas ». L’Etat américain, qui compte près de 250 000 francophones et 5 000 élèves inscrits dans un programme d’immersion bilingue français-anglais, rejoint donc l’OIF avec l’Irlande, la Gambie et l’île de Malte.

« La Louisiane prend sa place à la grande table de la Francophonie », a annoncé le CODOFIL, l’agence des affaires francophones en Louisiane. Sa directrice exécutive, Peggy Feehan, a remis la candidature louisianaise au siège parisien de l’OIF le 5 avril dernier. « En faisant partie de cette organisation qui regroupe des pays et des gouvernements francophones et francophiles du monde entier, la Louisiane est officiellement reconnue comme une région francophone à l’échelle globale. Etre membre de l’OIF représente également de nombreuses opportunités de collaboration entre notre Etat et le reste du monde francophone. L’avenir est brillant pour la langue française en Louisiane ! »

La cotisation annuelle à l’OIF, pour un membre observateur, s’élève à près de 10 000 dollars. « Mais les bénéfices que retirera la Louisiane en termes de retombées économiques sont considérables », explique Scott Tilton, le jeune Louisianais à l’initiative de la candidature de son Etat. L’Agence Universitaire de la Francophonie, qui dispose d’un budget annuel de quarante millions d’euros, favorise notamment les échanges entre les universités des pays membres. Les actions de coopération multilatérale permettent également de renforcer les liens commerciaux entre les Etats. Selon Peggy Feehan, « c’est un argument convaincant pour attirer les investisseurs : venez faire des affaires en Louisiane, notre Etat a un accès privilégié à plus de 80 pays. »

couv-cover-france-amerique-magazine-decembre-december-2022-pop-up

The best of French culture

Published in a bilingual format, France-Amérique Magazine is intended for anyone interested in French culture and Franco-American friendship.

Already a subscriber?