Subscribe

Mobilisation spontanée des Français des Etats-Unis pour Charlie Hebdo

Bravant le froid glacial, plusieurs centaines de personnes se sont rassemblées mercredi à New York, Washington, San Francisco et dans d’autres grandes villes des Etats-Unis et du Canada pour manifester leur soutien aux victimes de l’attaque du journal Charlie Hebdo.

Environ 1 000 personnes se sont rassemblées à Union Square à la suite d’un appel lancé sur Facebook, qui a très rapidement fait le tour de la communauté française de New York. Malgré des températures avoisinant les -10 à -15°C, Français, mais aussi Américains se sont réunis dans le silence. Plusieurs mots de soutien ont été scandés et la Marseillaise a été entonnée à plusieurs reprises. “Quand je me suis levé ce matin, il m’a fallu une dizaine de minutes pour vraiment comprendre la situation. Je ne réalisais pas. Je ne pensais pas que le terrorisme frapperait la France comme il a frappé les Etats-Unis”, affirme Andréa, une Française de 26 ans installée à New York depuis 10 mois.

“Je n’aimais pas particulièrement le journal, mais c’était mon devoir de Français d’être présent ce soir. Tous les Français que je connais sont là. Le froid ne nous a pas arrêtés”, explique Stéphane, un portrait géant de Cabu à la main. Outre les centaines d’affiches “Je suis Charlie”, de grands portraits des yeux des dessinateurs assassinés avaient été imprimés par JR, artiste français résidant à New York, puis distribués à certains manifestants.

“Comment ne pas pleurer”, a déclaré en larmes Pascale Padiou, une Française venue avec son fils de 16 ans et son mari. “On n’a plus le droit de s’exprimer ? On va se faire abattre ?”

“Je ne croyais pas qu’en un mois, j’allais manifester pour la vie des Noirs (après l’affaire Garner à New York, ndlr) et maintenant pour Charlie”, a commenté de son côté Caroline Mezière qui travaille dans la finance. “Même loin on est Français, on est fiers de Charlie”.

Le consul de France à New York Bertrand Lortholary était présent. L’ambassadeur de France à l’ONU François Delattre, lui aussi parmi la foule, a parlé d’une “réaction très spontanée, virale, fondamentale, derrière un pays attaqué, derrière des valeurs bafouées, qui sont des valeurs de la France, des valeurs universelles. Je crois que je chacun se reconnaît dans ce combat. Regardez, ici, à Union Square, c’est une foule qui brave le froid et qui est là pour quelque chose de très profond”. Un nouveau rassemblement se tiendra à Washington Square Park ce samedi à 14h.

Le Consulat général de France à New York a ouvert un registre de condoléances. Vous pouvez venir rendre hommage aux victimes en signant ce registre de 14 heures à 19 heures ce jeudi 8 janvier et les jours suivants de 10 heures à 19 heures, jusqu’au 14 janvier inclus. Vous pouvez également signer le registre de condoléances numérique mis en place par l’ambassade de France aux Etats Unis à cette adresse : http://franceintheus.org/spip.php?article6410.

Des rassemblements dans tous les Etats-Unis

A Washington, parmi les quelques 300 manifestants se trouvait Christine Lagarde, la patronne du FMI, venue “montrer sa solidarité avec ses compatriotes et sa sympathie pour les victimes”. “On est encore tous sous le choc”, a-t-elle confié, évoquant ces “caricaturistes qui ont accompagné notre quotidien pendant des années. Moi, j’ai été caricaturée par Cabu et j’en ai souri à l’époque”. Cet attentat est “à la fois le symbole de l’attaque faite au cœur de Paris et la remise en cause de la liberté d’expression”, a-t-elle ajouté.

La manifestation devant le Newseum, musée consacré à la presse dans la capitale américaine, avait été organisée par un Français expatrié, Olivier Roumy, qui a “vécu les attentats du 11-Septembre aux Etats-Unis, aujourd’hui nous avons vécu le 11-Septembre français”, a-t-il dit. Avant que les noms des victimes ne soient lus, Nihad Awad, directeur exécutif du Conseil des relations américano-islamiques, a affirmé que juifs, chrétiens ou musulmans, “(étaient) tous unis contre la tyrannie”.

Les Français se sont également mobilisés par centaines à Boston et San Francisco, devant les consulats de France. A San Francisco, où ils étaient environ 1 000 mercredi soir, se tiendra un nouveau rassemblement ce soir au Rosie McCann’s Irish Pub. Dans le sud de la Californie, à San Diego, Français et Américains se retrouveront ce jeudi soir à 20h à l’International Houses du Balboa Park.

Dans le Nevada, une petite centaine de Français – dont beaucoup de journalistes qui couvraient le Consumer Electronic Show, le premier salon international de la high-tech au monde –, se sont réunis sous la réplique de la Tour Eiffel pour chanter La Marseillaise.

Atlanta, Seattle – où ils étaient 150 – et Miami ont aussi été témoins de rassemblements spontanés de Français. Le consulat de France à Miami organisera ce jeudi soir à 17h à Bayfront Park (200 Biscayne Boulevard) un nouvel hommage aux victimes. A Austin, les Français sont invités à se retrouver vendredi à 18h au Café Crème, tous comme à Dallas où le rassemblement aura également lieu ce vendredi à 17h au Campbell Green Park à l’initiative de l’Alliance Française.

La communauté française du Canada a également exprimé sa solidarité sans faille envers Charlie Hebdo. A Montréal, Québec ou encore Winnipeg, des centaines de personnes se sont retrouvées dans le silence.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

Related