Subscribe
gad-elmaleh-ad-us-tour-stand-up-comedy

Saluée à Miami, “la suite” française d’Antigone sera jouée à New York

Pensée comme la suite de la tragédie classique Antigone, saluée lors du festival international de théâtre de Miami et présentée à New York le 31 mars prochain, la pièce française Sœur De… offre une relecture contemporaine d’un mythe ancien, une tragédie moderne “sans jupette ni sandales”.

Il était une fois, selon la mythologie grecque, Antigone, fille de l’union incestueuse d’Œdipe et de sa mère Jocaste. Pour réparer les sacrilèges de ses parents, Antigone est condamnée à une vie de solitude, d’errance et de souffrance. Son frère, un tyran sanguinaire, est tué à la guerre. Antigone souhaite offre des funérailles à son frère, contre l’avis de son oncle, le roi Créon. Désobéissant, elle est condamnée à être emmurée vivante par Créon, mais finit par se suicider.

Après avoir joué pendant trois ans la version d’Antigone de Jean Cocteau, la compagnie orléanaise Krizo Théâtre ne parvenait plus à se défaire des personnages. C’est ainsi qu’est née la pièce Sœur De…, adaptée d’un texte de la néerlandaise Lot Vekemans et présentée le 31 mars prochain au Thalia Theatre de New York. “C’est la suite d’Antigone”, explique le metteur en scène, Christophe Thébault. “Après la mort du roi Créon, Ismène, la sœur d’Antigone, est la seule survivante de ce drame familial. Elle a vu tellement de sang dans sa vie qu’elle est complètement perturbée. Dans la chambre d’un hôpital psychiatrique, seule depuis 3 000 ans, elle raconte son histoire.”

Lors de la première de la pièce, à Orléans en 2015, un ami du directeur du festival international de théâtre de Miami est présent dans la salle. Séduit par le monologue “écorché, âpre, violent” de la comédienne Ana Elle, celui-ci fait immédiatement ajouter la pièce au programme du festival.

La première américaine de Sœur De… a lieu à Miami le 13 novembre 2015, le jour même des attentats de Paris, dans une atmosphère d’euphorie mêlée d’angoisse. La pièce obtient trois prix : meilleure mise en scène, meilleur spectacle et meilleure actrice.

“Les mythes antiques ont disparu de notre présent, mais toute notre culture est issue de la tragédie ancienne”, poursuit le metteur en scène. “La pièce a une résonnance très forte avec l’actualité ; les auteurs contemporains de tragédies ont encore beaucoup de choses à dire sur ce monde.”

Sur les planches, la souffrance d’Ismène, la sœur d’Antigone se fait catharsis pour le spectateur. C’est elle qui se montre la plus courageuse d’entre tous, conclut Christophe Thébault. “Seule après tous les drames et les atrocités qu’elle a endurés, sa volonté de vivre est intacte et toujours aussi forte.”

Sœur De…
De Lot Vekemans (Ismene, Schwester von, 2014)
Mise en scène par Christophe Thébault

Avec Ana Elle

Jeudi 31 mars 2016, 8 pm (représentation unique)
Thalia Theatre, Queens, New York
En français, sur-titré en anglais

 

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

Related