Subscribe

Une escale new-yorkaise en fanfare pour L’Hermione

L’Hermione, réplique de la frégate de La Fayette, a amarré mercredi à New York où elle doit participer à la fête nationale américaine du 4 juillet.

Sous un ciel un peu voilé, la réplique de la frégate de La Fayette a progressé lentement vers Manhattan vers son ponton d’accueil de South Street Seaport ce mercredi aux alentours de 9h. Circulant au milieu du trafic maritime habituel de la baie de New York, le majestueux trois-mâts, symbole de l’amitié franco-américaine, s’est amarré dans la matinée au Pier 15, au sud de Manhattan, non loin du pont de Brooklyn, accueilli par la musique du bagad de Lann Bihoué. Plusieurs coups de canon ont salué son arrivée, avant que l’équipage en tenue d’époque n’entonne une série de chants de marins, saluée par des “bienvenue à New York” des spectateurs.

En 1780, le jeune marquis de La Fayette était venu à bord de L’Hermione pour apporter le soutien de la France aux insurgés américains contre l’Angleterre. L’Hermione de l’époque avait participé à la bataille décisive de Yorktown. Sa copie conforme, construite à Rochefort, a quitté la France le 18 avril 2015. Elle est arrivée le 5 juin à Yorktown, sa première escale américaine, après une traversée de l’Atlantique sans encombre, de plus de 5 200 milles marins. L’Hermione restera à quai jusqu’au samedi 4 juillet, jour de la fête nationale des Etats-Unis commémorant la Déclaration d’indépendance du 4 juillet 1776, à l’occasion de laquelle elle sera l’invitée d’honneur d’une grande parade navale sur l’Hudson River. Elle devrait y saluer la statue de la Liberté.

Dans la foule mercredi, des habitants de Rochefort étaient venus spécialement saluer l’arrivée de la frégate qui a redonné le moral à leur ville. “C’était émouvant, j’en pleurais en la voyant arriver”, a confié Danielle Chasseriau, 63 ans, responsable pastorale venue de France avec son mari et leur fils. “On a suivi la construction pendant 17 ans, il y a eu tellement de savoir-faire, d’intelligence, pour récréer ce bateau qui, à son époque, était une Formule 1”. Quelques touristes français étaient aussi présents, ravis que les dates de leur séjour correspondent à l’arrivée de la frégate à New York. “C’est le lien qui nous unit avec l’Amérique qui est à retenir aujourd’hui”, explique Jean Berthet, en vacances avec sa mère jusqu’à jeudi. “Les couleurs parlent d’elles-mêmes, le drapeau de la France et des Etats-Unis, avec en fond le pont de Brooklyn, c’est historique”.

Symbole d’amitié

“Il ne pourrait pas y avoir de symbole plus fort de l’amitié franco-américaine, alors que nous nous apprêtons à célébrer la naissance de l’Amérique”, a pour sa part déclaré le consul général de France à New York Bertrand Lortholary, après qu’une fanfare eut joué les hymnes américain et français à bord. Parmi les dignitaires présents, le maire de Rochefort Hervé Blanché et le président du conseil régional de Poitou-Charentes, Jean-François Macaire.

Dans la foule aussi, des vétérans, des enfants, des Américains, des Français venus de Vancouver au Canada, à plus de 5 000 km. “C’est émouvant le culte qu’ils ont ici pour La Fayette”, s’émerveille Danièle Poudenx, venue de Vancouver et qui, avant New York, était déjà allée saluer L’Hermione à Philadelphie. “On a beau habiter loin, on est toujours Français”, ajoute-t-elle. “Nous sommes francophiles, c’était naturel de venir. Nous voulions voir l’arrivée”, explique aussi Chris Carey, New Yorkaise de 54 ans, dont le mari britannique, conseiller financier, sourit quand on lui demande s’il a pardonné aux Français.

Après Yorktown, L’Hermione est remontée vers le nord, faisant escale à Mount Vernon près de Washington, Annapolis, Baltimore et Philadelphie. New York avait été la dernière ville libérée par George Washington en 1783. Elle était devenue brièvement capitale du pays de 1785 à 1790. Après New York, le célèbre trois-mâts reprendra sa route vers le nord, avec des escales prévues à Boston et à Saint-Pierre et Miquelon notamment, avant son retour en France prévu le 10 août.

Le programme de L’Hermione

Le 2 et 3 juillet

Où : Pier 15 , South Street Seaport Museum
Quand : de 9 :00 à 16 :00 : l’accès à la frégate sera ouvert à la visite

•    Le 3 juillet

Cérémonie de levée des couleurs
Quand : 11:00-12:30
Où : Pier 15 et 16 à Bowling Green
Cérémonie de levée des drapeaux dirigée par la Lower Manhattan Historical Society.
L’événement débutera à Pier 16 avec un déferlement de drapeaux amenés à bord de L’Hermione lors de son voyage transatlantique. Un défilé se tiendra du Pier 16 à Bowling Green. Avec en tête de défilé les drapeaux français et américains, la parade se déroulera à partir de Water St jusqu’à Wall Street, Broadway, puis Bowling Green. A 12 heures, il y aura une cérémonie de lever des couleurs françaises et américaines.

” Les Demoiselles de Rochefort “
Où : Castle Clinton Plaza , Battery Park
Quand : 20h30
Projection du film Les Demoiselles de Rochefort à Battery Park. Parrainé par la Région Poitou-Charentes dans le cadre de “Le Festival de L’Hermione“. Pas de billets nécessaires
www.nycgovparks.org.

•    Le 4 juillet

Exposition “Revolution: NYC & la guerre pour l’indépendance” présentée par la New York Historical Society
Où : Governor’s Island  @ Maison 18,  Nolan Park
Quand : 11h00
Une installation qui jette la lumière sur la vie de soldat et de civil de deux New-Yorkais au cours de la guerre d’Indépendance.
L’exposition est visible du 4 Juillet au 27 Septembre, chaque samedi et dimanche.

Pour plus d’info : govisland.com/calendar/exhibitions/the-american-revolution-nyc

LA GRANDE PARADE DE L’HERMIONE

Voir la carte LA CARTE DES PARCOURS, LIEUX ET FESTIVITES
9h00 : appareillage de L’Hermione depuis le Pier 15
10h30 : rassemblement de l’ensemble des bateaux participant à la parade au sud du Pont de Verrazano
11h00 : début de la Parade – L’Hermione ouvre la route
12h00 : passage prévu devant la Statue de la Liberté
Entrée dans l’Hudson River, navigation côté Manahattan
13h00 : demi-tour devant l’Intrepid Museum et descente retour de l’Hudson River côté New Jersey. Dispersion devant le Morris Canal, côté New Jersey
L’Hermione rejoint Governor’s Island – Yankee Pier vers 15h
parade.hermione2015.com

EXPOSITION “La Fayette’s Return: The “Boy General,” the American Revolution, and the Hermione
Où : New-York Historical Society
Quand : du 1er Juin au 16 août de 09h-17h
L’exposition de la New York Historical Society se concentre à la fois sur la reconstruction de la Frégate et sur La Fayette lui-même, le “Garçon général” dont l’amitié étroite avec George Washington et ses réseaux diplomatiques à Paris a aidé à gagner la guerre. L’exposition met en lumière les premières années de La Fayette, de son plaidoyer initial au nom de la Révolution à la fin des années 1770, au voyage de L’Hermione en 1780 et les événements qui ont conduit à la reddition britannique à Yorktown en 1781.
L’exposition s’appuie sur la riche collection de manuscrits sur La Fayette et la révolution américaine : peintures, gravures , des matériaux et objets d’époque, dont certains du musée du château de La Grange, propriéte de La Fayette en France, encore jamais exposés, ainsi que de nombreuses pièces appartenant à d’autres musées et des archives universitaires qui comprennent de précieux manuscrits de la Bibliothèque Skillman au Lafayette College.
www.nyhistory.org

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

Related