Subscribe
the-forgotten-montclair-university-NJ

“Come What May” en salles américaines

Come What May (En mai, fais ce qu’il te plaît en français) raconte l’exode de milliers de Français suite à la débâcle de l’armée en mai 1940. Une page d’histoire réunissant les comédiens français Olivier Gourmet et Mathilde Seigner, et le comédien allemand August Diehl. Le film sort le 9 septembre au Paris Theater et à l’Angelika à New York, et sera ensuite suivi d’une sortie américaine nationale.

Le réalisateur Christian Carion (Une hirondelle a fait le printemps, Joyeux Noël, L’Affaire Farewell) a vécu cet exode de 1940 à travers le récit de sa mère qui a fui son petit village de Lebucquière, dans le Pas-de-Calais, à l’âge de 14 ans. Pour enrichir son scénario, le cinéaste a lancé un appel à témoignages dans la presse locale. “J’ai besoin de vous, de vos témoignages sur ces semaines où tout a basculé”, écrivait-il alors. “Ce film sera le vôtre en quelque sorte car j’essaierai de me nourrir le mieux possible de ce que vos anciens ou vous-mêmes avez gardé en mémoire.”

D’après le réalisateur, le cinéma s’est très peu intéressé à ces 10 millions de Français jetés sur les routes pour fuir vers le sud ou l’ouest de la France l’avancée des troupes allemande, et qualifiés de “fuyards” par Pétain. Avec ce film plein de bons sentiments et très bien documenté — le récit s’appuie entièrement sur les témoignages récoltés —, Christian Carion retrace le parcours de ces “oubliés de l’histoire officielle”. On retrouve à l’écran l’acteur allemand August Diehl (Inglourious Basterds) et l’actrice Mathilde Seigner. Anecdote de taille, la bande originale est signée Ennio Morricone !

La bande-annonce :

  • Leave a Reply

    Your email address will not be published. Required fields are marked *

    Related