Je m'abonne

« Come What May » en salles américaines

Come What May (En mai, fais ce qu’il te plaît en français) raconte l’exode de milliers de Français suite à la débâcle de l’armée en mai 1940. Une page d’histoire réunissant les comédiens français Olivier Gourmet et Mathilde Seigner, et le comédien allemand August Diehl. Le film sort le 9 septembre au Paris Theater et à l’Angelika à New York, et sera ensuite suivi d’une sortie américaine nationale.

Le réalisateur Christian Carion (Une hirondelle a fait le printemps, Joyeux Noël, L’Affaire Farewell) a vécu cet exode de 1940 à travers le récit de sa mère qui a fui son petit village de Lebucquière, dans le Pas-de-Calais, à l’âge de 14 ans. Pour enrichir son scénario, le cinéaste a lancé un appel à témoignages dans la presse locale. « J’ai besoin de vous, de vos témoignages sur ces semaines où tout a basculé », écrivait-il alors. « Ce film sera le vôtre en quelque sorte car j’essaierai de me nourrir le mieux possible de ce que vos anciens ou vous-mêmes avez gardé en mémoire. »

D’après le réalisateur, le cinéma s’est très peu intéressé à ces 10 millions de Français jetés sur les routes pour fuir vers le sud ou l’ouest de la France l’avancée des troupes allemande, et qualifiés de « fuyards » par Pétain. Avec ce film plein de bons sentiments et très bien documenté — le récit s’appuie entièrement sur les témoignages récoltés —, Christian Carion retrace le parcours de ces « oubliés de l’histoire officielle ». On retrouve à l’écran l’acteur allemand August Diehl (Inglourious Basterds) et l’actrice Mathilde Seigner. Anecdote de taille, la bande originale est signée Ennio Morricone !

La bande-annonce :

  • Related