Je m'abonne

Les présidents des riches

Les réformes fiscales engagées par Donald Trump et Emmanuel Macron ne font rien pour améliorer la situation économique et sociale de nos deux pays. Au contraire, elles enrichissent les super-riches et creusent davantage le fossé. Donald Trump et Emmanuel Macron sont tous deux engagés dans des réformes fiscales parallèles qui ont pour effet, en France…

Subscribers Only

To be able to access this article,
log in or subscribe to France-Amérique.

  • Quelle déception du côté Macron. Malgré tout les Français sont moins naïfs que les Américains qui ont voté pour Trump ! Les vrais patriotes super-riches devraient avoir l’obligation de montrer qu’ils contribuent à la richesse générale du pays, c’est à dire soutenir et encourager les classes qui produisent leur propre richesse. Au contraire, ils amassent des fortunes à qui mieux mieux sans payer d’impôts et laissent les moins nantis et plus nombreux à entretenir leurs privilèges. Voir 1789, l’histoire se répète !

  • Votre analyse est vraie s’agissant des super-riches mais, comme vous l’expliquez si bien, ils sont peu taxés et cela n’est pas la résultante de ces deux élections. Mettre Trump et Macron dans le même panier me semble incorrect car la situation des pauvres et des classes moyennes est bien différente des 2 cotés de l’Atlantique… L’ISF à la française à été une véritable catastrophe pour les entrepreneurs qui, détenant moins de 25% du capital de leurs entreprises, se sont vus obligés de vendre des titres (parfois aux multinationales US) pour le payer. Fiscaliser uniquement l’immobilier avec l’arrivée de l’IFI a vocation à fluidifier le marché immobilier qui est aujourd’hui decorrélé de la réalité depuis la dernière crise de 2011. Quant à la mise en place de la flat tax de 30%, après le drame engendré par Hollande lorsqu’il a aligné la fiscalite du capital sur celle du travail, faisant de la France le dernier pays communiste, punissant ceux qui prennent des risques et génèrent des emplois, ce n’est qu’un petit retour à la moyenne européenne. Mr. Trump fait du protectionnisme, Emmanuel Macron rectifie, en douceur, une situation devenue intenable fiscalement pour les contribuables français.

  • Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

    Related