Je m'abonne

En images : l’amitié franco-américaine au XIXe siècle

Une importante collection d’objets rares exposés au château de Chantilly jusqu’au 30 juin retrace un siècle de relations franco-américaines.

L’amitié franco-américaine ne se résume pas à la guerre d’Indépendance. L’exposition America ! La Maison d’Orléans et les Etats-Unis revient sur les échanges transatlantiques du XIXe siècle, une période de l’histoire franco-américaine plus confidentielle mais aussi importante que les exploits de La Fayette et de Rochambeau ou le traité de Paris de 1783.

Les artefacts exposés au château de Chantilly dessinent les relations entre la dynastie d’Orléans et la jeune république américaine, du début de l’expansion vers l’Ouest à la guerre de Sécession, en passant par la vente de la Louisiane et la lutte contre l’esclavage. On découvre les carnets de voyage aux Etats-Unis du jeune Louis-Philippe, le dernier roi de France ; une carte de 1807 détaillant le périple du chevalier de Rohan-Chabot dans la région des Grands Lacs ; ou encore une copie de La case de l’Oncle Tom, le roman antiesclavagiste d’Harriet Beecher Stowe, ayant appartenu à Henri d’Orléans, duc d’Aumale et dernier propriétaire du domaine de Chantilly.

Les aquarelles du prince de Joinville, extraites des archives du musée franco-américain de Blérancourt, illustrent la guerre civile américaine et une photo du comte de Paris, prise sur le site de la bataille de Gettysburg en 1890, marque l’avènement du tourisme de mémoire.

America-Maison-Orleans-Etats-Unis-chateau-de-chantilly-france

Carnet de voyage du futur roi Louis-Philippe aux Etats-Unis, 1798. Il y relate sa rencontre avec les Indiens Cherokee. © Maison de France/Archives nationales

America-Maison-Orleans-Etats-Unis-chateau-de-chantilly-france

Une copie de La case de l’Oncle Tom ayant appartenu à Henri d’Orléans, duc d’Aumale.

America-Maison-Orleans-Etats-Unis-chateau-de-chantilly-france

En 1861, lorsque commence la guerre de Sécession, le conte de Paris est nommé capitaine dans l’armée de l’Union. © Maison de France/Archives nationales

America-Maison-Orleans-Etats-Unis-chateau-de-chantilly-france

Entre septembre 1861 et juin 1862, le duc de Chartes est affecté à l’armée du Potomac. © RMN

America-Maison-Orleans-Etats-Unis-chateau-de-chantilly-france

Pendant la guerre de Sécession, François d’Orléans, prince de Joinville, suis l’armée du Potomac et produit une série d’aquarelles. © Musée de Blerancourt


America ! La Maison d’Orléans et les Etats-Unis

Jusqu’au 30 juin 2018
Cabinet des Livres du château de Chantilly
60500 Chantilly, France
www.domainedechantilly.com

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Related