Je m'abonne

Focus on French Cinéma : 18 films francophones à l’affiche

Organisé par l’Alliance Française de Greenwich en partenariat avec le festival du film francophone Cinémania de Montréal, le festival Focus on French Cinéma sera de retour dans le Connecticut et à Manhattan du 27 avril au 1er mai 2018.

Au programme de cette quatorzième édition, 18 films francophones, dont sept seront diffusés pour la première fois aux Etats-Unis. Au revoir là-haut d’Albert Dupontel ouvrira le festival à Greenwich le 27 avril. Portrait déjanté d’un artiste mutilé pendant la Grande Guerre, il a été récompensé par cinq Césars dont celui du meilleur réalisateur.

Le premier long métrage d’Hubert Charuel, Petit Paysan, a lui aussi conquis la presse et le public français. Ce drame agricole tourné en Haute-Marne « transmet l’inquiétude d’un jeune éleveur terrifié par l’étrange maladie qui semble contaminer ses vaches », commente le critique de cinéma Joe Meyers, également directeur de la programmation du festival. Il recommande également Jeune femme de Léonor Serraille, portrait d’une trentenaire qui tourne le dos à sa vie de femme rangée, récompensé de la Caméra d’or à Cannes en 2017. La bravoure de Laetitia Dosch dans le rôle-titre évoque pour le journaliste « la prestation de Gena Rowlands dans les premiers films de John Cassavetes ».

Parmi les autres rendez-vous de cette année, notons également Ailleurs du Québécois Samuel Matteau, sur la cavale de deux adolescents qui s’enfuient de leur banlieue rangée ; Hochelaga, Terre des âmes de François Girard, fresque fantastique sur l’histoire du Québec de l’arrivée de Jacques Cartier à nos jours ; Le Redoutable de Michel Hazanavicius, comédie biographique sur Jean-Luc Godard pendant les soulèvements de Mai 68 ; et Le Sens de la fête d’Olivier Nakache et Eric Toledano, le duo à l’origine de la comédie à succès Intouchables.

Le festival s’achèvera cette année par deux projections au French Institute Alliance Française (FIAF) de New York, le 1er mai. Le Breton Luc Hardy présentera en personne Arktika Incognita, le film de son expédition vers les îles de Nouvelle-Sibérie et le réalisateur Gaël Morel présentera Prendre le large. Sandrine Bonnaire y est lumineuse dans le rôle d’une ouvrière dont l’usine ferme. « Nous sommes fiers de représenter des femmes aussi extraordinaires », commente Renée Amory Ketcham, la directrice du festival. « Les réalisatrices et actrices Laetitia Dosch, Nathalie Fuchs, Sara Giraudeau, Colombe Savignac et Léonor Serraille sont aussi intrépides que visionnaires. »

Focus on French Cinéma
27 avril au 1er mai 2018
www.focusonfrenchcinema.com

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Related